"Bouffons", le podcast qui parle... de bouffe!

Bouffons, un podcast de "Nouvelles écoutes"
4 images
Bouffons, un podcast de "Nouvelles écoutes" - © Tous droits réservés

Dans la série "podcasts", en voici un qui ravira vos babines et papilles gustatives. Parce que Bouffons, notre podcast du jour, s'intéresse comme son nom l'indique d'ailleurs, à la nourriture. Impossible de ne pas aimer cette série

La nourriture, c'est quand même LE sujet dont on ne se lasse jamais. Et ça, Guilhem de Youtube l'a bien compris. Si vous ne connaissez pas Wilhem de YouTube, eh bien sachez qu'il n'est autre qu'un YouTubeur connu pour sa chaîne "Hangover Cuisine" qui, comme son nom l'indique (encore), parle de cuisine pour les lendemains difficiles.  

Mais en fait, Bouffons ne s'adresse pas qu'aux férus de cuisine. Les gourmands, les gourmets, les accros aux pizzas, ou les monomaniaques des chicons... Tout le monde y trouvera son compte.

Souvent, la deuxième passion après manger, c’est d’en parler

Et d’en parler non seulement avec des professionnels mais aussi, tout simplement, avec des amis qui ont un attachement émotionnel à certains plats.

Par exemple, le premier épisode est consacré aux ramens, sortes de bouillons asiatiques ultra bien garnis avec des légumes, des nouilles épaisses, et des tranches de viande. Pour cet épisode, Guihlem invite en première partie Tomoyuki Yamane, président du restaurant Ippudo à Paris. Ensemble, ils reviennent sur la définition du ramen et sur la manière dont le ramen a vu son image renouvelée. Alors qu’en réalité, c’est un plat traditionnel de rue en Asie.

Et puis on apprend aussi comment le déguster dans les règles de l’art – apparemment il est de coutume de l’aspirer bruyamment. Miam!

Dans la deuxième partie de l’épisode, l’hôte du podcast discute avec de ses amis, un obsédé des ramens, qui nous donne tous les bons plans pour aller tester toutes les variétés que l’on trouve chez nous.

Champaaaaagne

Mais ne vous y méprenez pas : le but de ce podcast n'est pas non plus de nous parler à chaque épisode d'un plat différent. Pas du tout même, et c’est justement ça qui fait son originalité. On parle de nourriture au gré des envies, comme on parlerait de bouffe avec des amis autour d’un verre.

Un autre épisode est consacré aux fêtes. En première partie, on parle de champagne avec Fanny Heucq, fondatrice des Dilettantes, une cave à champagne parisienne. Elle nous explique qu’elle souhaite " vulgariser " le champagne, lui enlever son côté bling-bling festif, car on peut, dit-elle, tout à fait le traiter comme un vin qu’on servirait à chaque plat. C’est d'ailleurs ce qu’ils cherchent à faire avec les Dilettantes, en mettant à l’honneur le champagne du terroir.

Dans ce même épisode, après avoir parlé de champagne, on passe à la " comfort food ", c'est-à-dire la cuisine des lendemains de veille

Pour certains ,ce sont les frites ou les burgers, pour d'autres les spaghettis, mais on peut dire de manière générale que ce sont les plats qui nous ont réconfortés dans notre enfance. Dans cet épisode, Guilhem philosophe sur la comfort food avec son ami Yué Wu, présenté comme étant " graphiste et épicurien ". Mais pour Yué Wu, la comford food, c’est plutôt le bouillon sous toute ses forme. Il raconte qu’il a été élevé par une grand-mère chinoise et qu'il perçoit le bouillon comme l’ambroisie divine, qui retire la substantifique moelle des viandes à partir desquelles il est créé.

Des épisodes plus culturels

Bouffons ne parle pas que de bouffe à l'état brut, mais s'intéresse aussi au côté culturel de la nourriture. Par exemple celui consacré au phénomène des Food Trucks. Selon l’hôte du podcast, les Food Trucks en Europe auraient déjà raté le coche.

Alors qu’ils avaient tout le potentiel de se différencier de la street food en général, qu’ils poussent à la créativité en permettent aux cuisiniers de concevoir des mets improbables et qu’ils poussent aussi à la créativité en termes de modèle économique et d’utilisation des réseaux sociaux, les autorités européennes n’ont pas réussi à saisir cette opportunité. En France en tout cas, ce marché n'a pas su s'imposer, explique le podcast.

Enfin, cet épisode sur les Food trucks permet d’aborder un autre type de camions ambulants : ceux utilisés par l’association RECHO qui se rend dans les camps de réfugiés pour distribuer des repas dans le but de réparer la crise de l’accueil en Europe en cuisinant pour et avec les migrants. Bouffons donne la parole aux fondatrices de cette association...

 

***************************************************************************************************

 

Ecouter Bouffons, c'est donc avoir la garantie de saliver et de voyager. La seule frustration que vous ressentirez en écoutant ce podcast, c’est de ne pas pouvoir prendre part à la discussion.

BOUFFONS est un podcast produit par le jeune studio de production de podcast " Nouvelles Ecoutes ". Retrouvez un nouvel épisode tous les mercredis. Toutes les infos ici!

Réécoutez la chronique de Lucie Rezsohazy, consacrée au podcast BOUFFONS

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK