Aux origines de Snoopy, chien philosophe

Snoopy, héros de la BD Peanuts, de Charles M. Schultz
5 images
Snoopy, héros de la BD Peanuts, de Charles M. Schultz - © Charles M. Schulz Museum and Research Center

La BD Peanuts créée en 1950 par Charles M. Schultz a eu un impact considérable sur la culture populaire aux Etats-Unis. Les mésaventures de Charlie Brown et de son emblématique chien Snoopy ont très vite traversé l'Atlantique et conquis le monde. Snoopy, le chien philosophe, est devenu une icône. 
 

Peanuts, un titre qui dit tout

Charles M. Schultz n'a pas choisi ce titre de Peanuts, il le déteste, nous apprend l'auteur Nicolas Tellop. Il ne le trouve pas assez digne de sa série, ce qui est curieux quand on pense que Peanuts veut dire cacahuètes, soit quelque chose de dérisoire, et que c'est justement le thème de ces strips qui relatent des petits moments de la vie, des petits riens.

Il aurait préféré Good Old Charlie Brown, mais ce ne sera jamais vraiment accepté par les éditeurs et par le public.

Une critique de l'ennui des banlieues américaines 

Les banlieues un peu trop tranquilles de l'Amérique profonde y sont particulièrement bien représentées, dans un climat d'angoisse très prégnante et permanente. Notamment avec le personnage de Charlie Brown, dépressif, perpétuellement hanté par l'échec.

"C'est une série étrange, qui n'est pas nécessairement drôle, ce ne sont pas des gags, précise Nicolas Tellop. C'est au contraire quelque chose de doux-amer, qui peut faire sourire, qui peut laisser perplexe, où on ne rentre pas facilement. C'est intéressant que ce soit une publication hebdomadaire, parce que la seule façon de rentrer dans cet univers est de le faire de façon régulière. C'est avec le temps qu'on infuse cet univers très particulier."

L'évolution de Snoopy

Au départ, Snoopy est un personnage secondaire. C'est un chien rigolo, vaguement poétique, assez passif. Tout va changer quelques années plus tard quand il va commencer à prendre la parole et à marcher sur ses deux pattes arrière. Il va se mettre à philosopher sur la vie, sur la nourriture, sur tout et rien. Il va nous faire percevoir la vie américaine des années 50, 60, 70, 80, jusqu'au début des années 2000. Il est aussi le miroir des sentiments des personnages comme de ceux des lecteurs.

Pour Charles Schultz, nous sommes tous semblables, nous avons tous les mêmes problèmes, les mêmes questions. Snoopy est un peu cynique, fataliste, il véhicule la grande sensibilité de Schultz par rapport aux questions de la jeune génération des années 60 et à son rapport au temps et à l'histoire. Par son intermédiaire, Schultz se fait l'écho de la contestation qui remet en question le pouvoir, l'autorité des générations précédentes, responsables de bien des maux et des dégâts. 

Snoopy contre le Baron rouge

Snoopy change de peau pour mieux aborder les mutations de son époque. Parmi les personnages qu'il interprète, l’as de l’aviation de la 1ère Guerre mondiale est peut-être l’incarnation la plus frappante. Apparaissant au milieu des années 1960, le spectre du Baron Rouge donne à entrevoir la crise qui ébranle alors les USA, en particulier avec la guerre du Vietnam, les luttes pour les droits civiques, contre le racisme...

"La répétition de la défaite de Snoopy contre le Baron rouge est le constat de ce qu'est l'histoire de l'humanité au 20e s depuis la 1ère Guerre mondiale : toujours tomber dans les mêmes travers et échouer à s'élever", explique Nicolas Tellop.

De la Grande Guerre à celle du Vietnam, les échos de l’Histoire ébranlent la conscience de Snoopy, qui – à défaut d’être la voix de son maître – se fait celle de l’Amérique inquiète. Schultz n'aborde jamais les questions d'actualité de front : le fait d'évoquer la 1ère Guerre mondiale est une façon de contourner une éventuelle censure, tout en s'ancrant totalement dans un discours sur son époque. 

Snoopy exprime ses questionnements identitaires sur ses origines, sa famille, son passé, avec cette nostalgie qui est caractéristique des Etats-Unis, toujours en quête de racines et d'une époque dorée disparue. Il nous apprend à imaginer un ailleurs, malgré le poids du passé et le caractère fataliste et tragique de l'histoire.

Vous voulez en apprendre plus ? 

Snoopy est le sujet du livre 'Snoopy Theory' de Nicolas Tellop, publié aux éditions Le Murmure. 
Et ne manquez pas ici l'entretien complet d'Un Jour dans l'Histoire.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK