Aujourd'hui en Chine, tout se vend, tout se commande par Internet, même l'alimentation

Alibaba
Alibaba - © Belga

Le commerce électronique est un créneau en plein essor, et surtout dans cet immense pays asiatique qui prend de plus en plus d'importance. Une croissance nette, un potentiel évident, ne fut-ce que si l'on pense à la taille de ce marché.

Et quand on parle d'e-commerce en Chine, on pense inévitablement au géant Alibaba.

L'e-commerce, c'est certainement l'une des portes d'entrée vers ce marché chinois difficile à pénétrer. Mais les Belges s'y intéressent de près...

La preuve : une mission économique s'est rendue en Chine il y a quelques semaines, avec des responsables d'entreprises venus des 3 régions du pays.

Francoise Gilain les a accompagnés, voici son reportage réalisé avec Jean-Marc Vierset, pour Transversales

Pourquoi ce boom de l'e-commerce ?

On assiste à un plein essor de la classe moyenne chinoise qui a maintenant un revenu et souhaite accéder à une meilleure qualité de vie, avec des produits et services plus sophistiqués. Ce qui vient de l'étranger est perçu comme de qualité supérieure. Les investisseurs viennent donc désormais en Chine pour vendre, non plus pour produire car produire en Chine est devenu très cher, les salaires sont élevés, tout comme le prix des matières premières et des loyers.

Aujourd'hui en Chine, tout se vend, tout se commande par Internet, même son alimentation.
L'explication ? Les Chinois sont fous de technologie. Et par ailleurs, le gouvernement encourage ce phénomène car il cherche à montrer une Chine moderne et performante, ouverte aux technologies.

La Chine est beaucoup plus téméraire que l'Europe à ce sujet, elle n'a pas attendu d'avoir un cadre réglementaire pour se lancer dans l'aventure de l'Internet. Mais il n'y a pas non plus de protection du consommateur...

Le secteur des logisticiens, des centres de tri et plateformes de livraison express est en pleine croissance. Et on parle d'un doublement de l'e-commerce en Chine dans les 4 ans...

Une machine de guerre !

En quelques années, le groupe Alibaba, créé par Jack Ma, est devenu un géant du commerce électronique. Au point de développer sa propre business school d'e-commerce, qui échange beaucoup avec des écoles européennes et américaines.

Le groupe s'intéresse pour sa plateforme à tout ce qui porte le label européen. Jack Ma a reçu récemment une mission d'entrepreneurs belges, qui sur place ont été impressionnés par le succès et l'ampleur d'Alibaba : "C'est une machine de guerre !", "C'était très intéressant de voir qu'ils sont nettement en avance sur nous en termes de livraison, de paiement, tout se fait par QR codes, par smartphone. On se croit sur une autre planète ici. On doit s'en inspirer."

 

 

Découvrez le reportage complet

______________________________________________________________________________

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK