Augmentez votre énergie au travail grâce à une nutrition adaptée

De nombreuses entreprises proposent des fruits à leurs employés
De nombreuses entreprises proposent des fruits à leurs employés - © Pixabay

De plus en plus d’entreprises mettent des programmes de nutrition à disposition de leurs équipes, afin de booster leur efficacité et leur bien-être au travail. Ou comment avoir une meilleure énergie, augmenter son potentiel de concentration et garder un moral au top grâce à une nutrition adaptée. 

Beaucoup veulent aller aujourd'hui vers une alimentation plus saine, plus naturelle, moins industrielle. Au travail, la tendance est d'éviter le self-service et ses plats trop lourds, pour arriver plutôt avec sa lunch-box, qu'on aura composée soi-même avec des aliments qu'on aura sélectionnés pour nous fournir une bonne énergie et une bonne digestion.

Et aujourd'hui, de nombreuses entreprises mettent en place une offre diversifiée, plus saine, parfois bio. Certaines offrent des paniers de fruits ou des collations saines à leurs employés. D'autres choisissent d'aller plus loin en leur proposant des programmes de nutrition et des ateliers, pour qu'ils aient en leur possession toutes les clés pour aller de façon autonome vers une alimentation plus saine et naturelle. C'est le type de conseils et d'accompagnement que propose en entreprise Myriam Kamouh de Greencoach Nutrition.


Un lien stress-alimentation

Depuis 5 ans environ, on constate que les sociétés de catering ont changé leur programme d'alimentation en collectivité. Pour des raisons d'éthique, elles vont vers le bio et le durable. Elles mettent également en place des menus santé qui permettent de maintenir un bon degré d'attention et de motivation dans l'après-midi.

Il y a donc derrière cela une idée de performance, en-dehors de la notion de bien-être au travail. Le coût est en effet important pour l'entreprise, il n'est donc pas étonnant qu'elle cherche à y trouver son compte. Tout est lié, si les gens ont une bonne alimentation, ils ont un taux de maladie moins important, explique Jean-Olivier Collinet, de JobYourself.

Il a comparé le lien entre les 9 conséquences du stress et les 9 bienfaits d'une bonne alimentation. Les conséquences du stress peuvent être en partie soignées par une meilleure alimentation. Cela concerne :

1. les problèmes cardio-vasculaires
2. les problèmes de peau 
3. les problèmes capillaires
4. le système immunitaire affaibli
5. les problèmes digestifs
6. la prise de poids
7. les problèmes de sommeil
8. les pertes de mémoire
9. le manque de libido
 

Une question d'hormones...

Ce que confirme Myriam Kamouh : le bien-être, l'apaisement commencent dans l'assiette. Tout simplement parce que le siège de notre bonne santé physique et psychique, c'est notre flore intestinale, le microbiote intestinal, qui régule tout notre système hormonal.

L'intestin en bonne santé va générer la sérotonine, hormone du bien-être, de l'apaisement. Il contrôle aussi la production de cortisone, de dopamine qui nous booste et de mélatonine, l'hormone du sommeil.


... et une question d'horaires

Consommer les bons aliments au bon moment va ainsi nous aider à générer et à synthétiser ces bons neuro-transmetteurs.

Par exemple, le matin, au lieu de consommer un petit-déjeuner sucré qui va élever notre glycémie et ramener rapidement la sensation de faim et un manque d'énergie, on va plutôt consommer un petit-déjeuner protéiné qui va générer la dopamine, hormone de la motivation, et nous donner un coup de boost pour bien commencer la journée.

Le petit déjeuner peut avoir un goût sucré mais son index glycémique doit être faible à modéré. L'index glycémique est très important. Il nous donne une idée de la rapidité avec laquelle la glycémie va s'élever suite à l'ingestion d'un aliment. L'objectif est d'élever sa glycémie lentement, elle se stabilisera ainsi dans le temps et nous donnera une énergie durable, une faculté de concentration et de motivation stable, une satiété durable. On n'aura pas besoin de grignoter à 10 heures.

Le meilleur sucre est celui que la nature a prévu pour nous dans les aliments frais, bruts, pas celui qu'on rajoute, pas celui des jus où les fibres du fruit ont disparu. Les fruits doivent être consommés entiers.

Les noix, noisettes, amandes et autres fruits secs vont apporter de la satiété, ralentir la montée de glycémie et apporter de l'énergie durable.

Le café a le désavantage d'expulser de notre corps le magnésium dont nous avons absolument besoin pour maîtriser notre stress. Le stress épuise nos réserves en magnésium. Un complément en magnésium est conseillé  en plus d'une alimentation qui comprend le chocolat noir, les amandes et de nombreux végétaux.

Myriam Kamouh conseille de privilégier les protéines animales à midi, qui vont synthétiser la dopamine et développer l'énergie.

Le soir, un dîner plutôt végétarien est recommandé, avec des glucides à faible indice glycémique, comme le riz basmati complet, le quinoa, la patate douce. Ils vont aider à synthétiser la sérotonine, l'hormone du bien-être, qui, elle, est précurseur de la mélatonine, le neuro-transmetteur du sommeil.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK