Alors on change!

Alors on change
39 images
Alors on change - © Tous droits réservés

Alors, on change ! c'est le magazine mensuel de la RTBF et de 6 télés locales qui s’adresse àceux quise questionnent sur la façon dont nous consommons, dont nous organisons nos journées, dont nous vivons. 1ère diffusion du mois le mercredi à 22h50 sur La Deux. Pour plus d'infos surfez sur www.rtbf.be/alorsonchange ou leur page FB

Chaque mercredi, nous partons à la rencontre de personnalités qui ont décidé qu'il était trop tard pour être pessimiste!

 

GRANDS MOMENTS

Fin de saison, c'est la coutume, arrive l'heure du bilan et du regard vers l'arrière pour admirer le chemin parcouru et mieux aller de l'avant... C'est le cas aussi ce mercredi dans le cas de notre collaboration avec notre "soeur" en TV, ALORS ON CHANGE!

Retour sur quelques grands (on ne va pas dire les meilleurs car ils sont bien plus nombreux que cela) moments d'antenne, représentatifs également des thématiques qui sont abordées dans les deux émissions :

L'éducation à l'environnement, avec JEAN-MICHEL LEX, enseignant et coordinateur environnement de l'Institut Robert Schuman

L'alimentation et l'avenir de l'agriculture, avec VINCENT DELOBEL, repreneur de la chèvrerie familiale à Havinnes, il poursuit aussi un master en sciences agronomiques et sociales

L'énergie, avec ROGER BOURGEOIS, pensionné depuis 4 ans, cet ancien comptable de l'entreprise Total a terminé sa carrière comme rapporteur de la commission développement durable. Aujourd'hui s'implique dans plusieurs projets qui ont pour point commun la transition vers un monde sans pétrole.

Le nouveau management et le changement de vie, avec VINCENT DE WAELE, qui après une brillante carrière financier a changé de cap, il est désormais consultant indépendant, facilitateur de changement et coach en développement durable de l’humain

Le bénévolat

Cette après-midi on aborde le bénévolat : une multitude de gestes et d'actions, petits ou grands, anodins ou spectaculaires, posés individuellement ou en groupe, formé par des bénévoles qui par leurs gestes participent à l’amélioration de la qualité de vie de leur communauté. Le bénévolat c'est surtout de l’entraide et du renforcement du tissu social, permettant à la collectivité, de réduire les inégalités et de lutter contre des injustices mais pas seulement. Il y a toutes sortes de tâches bénévoles, dans des domaines très variés : de l’entraide directe aux personnes souffrant d’incapacités au support à des activités culturelles, toutes ces actions ont un impact positif sur la société ! On fait le point avec nos invité :

MAMIE POULE, Responsable d’une donnerie qui rencontre un énorme succès !

AMANDINE TIBERGHIEN, Responsable en Recherche et développement de la Plate Forme Francophone du Volontariat

Favoriser le circuit court

Le dossier du jour : LE CIRCUIT COURT

On puise dans la manne des acteurs de la transition ce mercredi ! Nous vous proposons de faire connaissance avec Yann, qui a décidé de rassembler tous les producteurs maraîchers de sa région (Ath) pour créer avec eux un circuit de distribution court, avec leurs produits locaux et de saison - de quoi permettre à tous les consommateurs de faire un premier pas vers l’autonomie alimentaire. Vous pouvez aussi voir ou revoir son portrait dans le dernier numéro d'Alors, on change! notre partenaire du mercredi.

Un lien vers le projet de Yann : Bio d'Ici

L'émission est à revoir en cliquant ici...

Tourisme durable

On dit que voyager c'est s’avancer dans l’inconnu, prendre le risque de la différence pour sentir et comprendre des choses nouvelles sur nous-mêmes et sur le monde. Loin des grands complexes touristiques et des formules all in, certains choisissent de se rappeler ce sens premier du voyage. La tendance se marque de plus en plus, c'est le tourisme durable, autrement : des voyages très éloignés de nos repères habituels en termes de confort, de nourriture, de rythme de vie, de climat, de culture. Qu'est-ce qui pousse certains à s'y mettre ? A s'y investir au point de pousser les autres à le faire ? Pourquoi, et comment s'y prendre ? Quelle est l'évolution possible d'un tel type de tourisme ? On en parle avec notre témoin qui nous conte son parcours :

BENOÎT DAVE, représentant de l'asbl Tamadi en Belgique (Tourisme solidaire en milieu rural)

 

S'alimenter autrement

Alors on change ! En collaboration avec l'émission de La Deux nous partons chaque semaine à la rencontre de personnalités qui ont décidé qu'il était trop tard pour être pessimiste.

Le dossier du jour : S'ALIMENTER DIFFÉREMMENT

De plus en plus de consommateurs s’interrogent sur les denrées qu’ils achètent pour concocter leurs repas familiaux. Ne mange-t-on pas trop gras et trop sucré ? Ne force-t-on pas la viande au détriment d’une assiette équilibrée ? Est-il sensé de se fournir en fruits et en légumes du bout du monde, alors qu’on en produit de tout aussi bons ici ? Toutes ces interrogations ont poussé douze ménages namurois à se lancer dans une expérience pour améliorer leur assiette tout en préservant la planète et leur budget. Ces familles ont participé au "Défi Alimentation", une initiative originale de la part de Inter-Environnement Wallonie et Espace Environnement qui propose de se nourrir durablement, sainement et sans fragiliser son budget ! Le principe est simple : durant 6 mois, une douzaine de ménages volontaires aux profils variés réalisent une série de défis autour de leur alimentation en bénéficiant d’un accompagnement personnalisé et dynamique. Avec nous pour en parler :

GUILLAUME GRAWEZ, chargé de mission chez Espace Environnement

SANDRINE ISTACE, participante au "Défi Alimentation"

La désobéissance civique

Alors on change ! En collaboration avec l'émission de La Deux nous partons chaque semaine à la rencontre de personnalités qui ont décidé qu'il était trop tard pour être pessimiste.

Le dossier du jour : DÉSOBÉISSANCE CIVILE

Ce mercredi nous abordons un véritable phénomène de société: la désobéissance civile ! Cette forme de résistance passive consiste à refuser d'obéir aux lois ou aux jugements d'ordre civil. Elle a pour objectif d'attirer l'attention de l'opinion publique sur le caractère inique ou injuste d'une loi avec l'espoir d'obtenir son abrogation ou son amendement. Ceux qui pratiquent la désobéissance civile sont parfois prêts à encourir les peines, dont l'emprisonnement, qui pourraient leur être infligées pour avoir enfreint la loi. On fait le point sur le sujet avec :

STÉPHANE DESGAIN, travailleur au CNCD, et "désobéissant".

MANUEL CERVERA-MARZAL, chercheur en sciences politiques à l’ULB et à l’université Paris-Diderot et auteur du livre "Désobéir en démocratie" (paru en 2013 aux éditions Les Forges de Vulcainvia)

Un autre management

Nourri de voyages et de philosophie, Laurent s'est créé un métier; il est médecin... de la société ! Un médecin très prisé: recruté par des chasseurs de tête, Laurent a déjà exercé ses talents comme manager de crise dans différentes entreprises, et souhaite maintenant développer un nouveau type de management qui permettrait à chacun de s’épanouir au travail. LAURENT LEDOUX est l’un des initiateurs de Philosophie&Management, association qui promeut un renouveau du monde des affaires, vers plus d'éthique et d'implication dans la société via des rencontres : des philosophes et des managers dialoguent sur des questions liées au management ou à la gestion d'entreprises…

LoveMEATender

Comment la viande est-elle devenue banale dans nos assiettes ? Un produit "comme les autres" ? En 2050, nous serons 9 milliards d’individus. Pour nous nourrir en viande, il faudra 36 milliards d’animaux d’élevage. Épuisement des ressources naturelles, pollution, réchauffement climatique, la terre paie le prix. L’Homme aussi : obésité, cancers, diabète, résistance aux antibiotiques.... Élevages hors sol et viandes industrielles ont provoqué une rupture dans l’équilibre entre l’Homme, l’animal et la terre.

YVAN BECK est vétérinaire et travaille à Bruxelles. Au fil des ans, l’expérience professionnelle et celle de la vie, tout simplement, l’ont amené à réfléchir plus largement à la relation homme-animal. Yvan est le concepteur du documentaire LoveMeatender, une coproduction RTBF réalisée par Manu Coerman, un pamphlet non dénué d'humour qui invite à repenser notre relation à l'alimentation et à être plus exigeants sur les conditions de production, et propose des solutions.

www.facebook.com/LoveMeatender

 

 

La transmission

On parle de la transmission cet après-midi à travers le témoignage de Nicole Collins, curieuse du savoir des anciens. Elle a passé le bon sens populaire à la loupe de ses connaissances scientifiques et vient partager ses enseignements. Tout son savoir en matière de plantes, elle le tire de conversations qu’elle a eues petite avec les têtes blanches de son entourage.

Je devais avoir 4 ans et je n’aimais pas mes grandes oreilles. Une vieille de mon quartier a dit en wallon que si elles étaient longues, c’est parce que je mettais beaucoup dedans. Elle avait raison, j’écoutais avec avidité les conseils et maximes des aînés. Ils sont la mémoire du monde. Aujourd’hui, c’est à mon tour de transmettre tout ça.

Passionnée par les plantes et la chimie, Nicole Collins s’efforce de faire revivre ces mets du passé, ces saveurs oubliées: "Je travaille à la rédaction de plusieurs ouvrages, mais je préfère la transmission orale.

Oralité, partage du savoir et science séculaire, un beau portrait de femme (NICOLE COLLINS) et un moment de partage dès 15h...

Animaux et transition

Utopia part à la rencontre de la relation à l’animal dans un monde en transition. "Nous sommes tous responsables du monde dans lequel nous vivons : respecter l’animal, c’est respecter la vie." Vivre en harmonie avec l'environnement c'est aussi réfléchir aux conséquences de nos actes sur la planète. Nourrir l’humanité et préserver la planète, voilà l'ambition de nombreuses personnes qui ont refusé le modèle de production industrielle. Nous découvrons cela avec :

André Grévisse, éleveur agricole, à la tête d’une filière 100% bioc!

 

La gestion durable de l'eau

Cette après-midi on fait le point sur un système qui tente de promouvoir l’indépendance par rapport au réseau de distribution d'eau et par rapport aux égouts ! Le système EAUTARCIE se veut international et constitue un ensemble de techniques complémentaires pour la gestion durable de l'eau dans le monde.

Le but premier de ce système est "de donner l'information à ceux qui ont le pouvoir de décider de l'avenir de cette belle planète bleue. Après les scénarios catastrophes dont le public est gavé par les médias, EAUTARCIE est un message d'espoir." Cela, au travers de différentes techniques comme la valorisation intégrale de l'eau de pluie ou encore le traitement des eaux usées qui sont le résultat de plus de 20 années de recherches scientifiques universitaires, testées sur le terrain aussi bien en Afrique qu'en Europe. On en découvre davantage sur cette gestion de l'eau en compagnie de :

JOSEPH ORSZAGH, chercheur retraité à l'université de Mons-Hainaut et initiateur de eautarcie.org

Décroissance

Ce mercredi, on découvre un tout nouveau concept encore fort méconnu dans le monde : la décroissance ou objecteur de croissance. Un concept qui prône une société fondée sur la qualité plutôt que sur la quantité, sur la coopération plutôt que la compétition, à une humanité "libérée" de l’économisme et se donnant la justice sociale comme objectif. Selon Serge Latouche, l'un des principaux inspirateurs du mouvement : "La décroissance permet surtout de s’affranchir de la chape de plomb de l’impérialisme économique pour recréer la diversité détruite par l’occidentalisation du monde. Elle n’est pas à proprement parler une alternative, mais plutôt une matrice d’alternatives: on ne va pas construire une société décroissance de la même façon au Chiapas et au Texas, en Amérique du Sud et en Afrique… Il y a des histoires et des valeurs différentes." On fait le point en compagnie de :

MICHAEL SINGLETON, docteur en anthropologie et en philosophie, conférencier, professeur émérite à UCL et grande référence belge du mouvement du post-développement. Il soutient le mouvement de l’objection de croissance et participe à la revue ENTROPIA.

Maison passive

ET MA MAISON (passive) ?

Un récent rapport indique que notre royaume est à la pointe en termes de performances énergétiques des nouvelles constructions, mais il est possible d’aller encore plus loin dans la démarche, en y incluant notamment la dimension sociale et participative! Rassembler des personnes de tous âges et de tous milieux dans un bâtiment totalement repensé durable et écologique, un projet global et joyeux que l'on évoque avec deux passionnés (et, pour les citer : "la passion est terriblement contagieuse"):

FRANÇOIS et JEAN-LOUIS MARLIER, qui ont rénové complètement et durablement un ancien couvent. 15 handicapés mentaux y résident depuis février, devraient les rejoindre à la fin des travaux des personnes âgées mais aussi des jeunes avec enfants... Et ce n'est pas leur seul projet !

La désobéissance civile

Ce mercredi nous abordons un véritable phénomène de société: la désobéissance civile ! Cette forme de résistance passive consiste à refuser d'obéir aux lois ou aux jugements d'ordre civil. Elle a pour objectif d'attirer l'attention de l'opinion publique sur le caractère inique ou injuste d'une loi avec l'espoir d'obtenir son abrogation ou son amendement. Ceux qui pratiquent la désobéissance civile sont parfois prêts à encourir les peines, dont l'emprisonnement, qui pourraient leur être infligées pour avoir enfreint la loi. On fait le point sur le sujet avec :

STÉPHANE DESGAIN, travailleur au CNCD, et "désobéissant".

MANUEL CERVERA-MARZAL, chercheur en sciences politiques à l’ULB et à l’université Paris-Diderot et auteur du livre "Désobéir en démocratie"

ENTREPRISE ET STRATÉGIE CLIMATIQUE

Un autre monde émerge, fait de nouveaux modèles économiques qui intègrent le capital humain et environnemental. Parce que compétitivité, valeur, gestion et stratégie financières peuvent rimer avec gestion, mais durable, et stratégie, mais climatique cette fois !

C'est en tout cas ce que propose Factor-X, un bureau de conseil et d'accompagnement d'entreprises et pouvoirs publics créé en 2007 en Belgique, qui a notamment travaillé sur le bilan carbone des JO 2012 de Londres. Factor-X travaille sur trois secteurs environnementaux qui vont subir des bouleversements dans les prochaines années et décennies : les gaz à effet de serre, l'eau et les services écosystémiques, mais propose également une évaluation des risques et des investissements durables.

Un nouveau type de gestion d’entreprise pour demain, source de nouvelles valeurs partagées, on en parlait avec :

 

FRÉDÉRIC CHOMÉ, fondateur de Factor-X, consultant agréé par la Région Wallonne en Gestion Environnementale http://www.factorx.eu/

Ateliers gustatifs pour enfants

Comme chaque mercredi, l'émission se fera en collaboration avec le magazine Tv Alors, on change! Cette semaine nous reviendrons sur les ateliers gustatifs mis au point pour titiller les papilles de nos enfants. Jouer avec les formes, les couleurs, les textures, ... pour familiariser les enfants et leur donner l'envie de goûter les aliments. C'est ce que Pauline de Voghel nous propose dans ces ateliers. Diététicienne spécialisée en pédiatrie, elle sera à nos côtés pour en parler.

Pauline de Voghel, diététicienne, Kids in cuisine

DES 18-35 ANS QUI CHANGENT LE MONDE (Projet Deltae)

Alors on change ! En collaboration avec l'émission de La Deux nous partons chaque semaine à la rencontre de personnalités qui ont décidé qu'il était trop tard pour être pessimiste.

Le dossier du jour : DES JEUNES QUI VEULENT CHANGER LE MONDE (en commençant par eux-mêmes)

 

"Be the change you want to see in the World" cette phrase de Gandhi est aussi le leitmotiv du PROJET DELTAE. Créé en 2009, il propose aux 18-35 ans un espace de réflexion et d’action, indépendant et multidisciplinaire. Au travers de conférences, ateliers, tables ronde mais aussi méditation, Deltae entend les aider à trouver du sens et des réponses aux questions questions liées à leur parcours d’étude, de profession, mais aussi aux bouleversements économiques et sociaux actuels. En bref, penser et incarner le changement pour eux-mêmes et le monde qui les entoure. Deltae et les jeunes qui bougent, on va à leur rencontre ce mercredi en compagnie de :

GARANCE MANGUIN et SAVINA DE VINCK, membres du comité d'orientation qui pilote le projet Deltae. http://blog.deltae.be/ et aussi sur Facebook

Présentation du projet Deltae

Retour à l'essentiel

Élodie, trois enfants, a décidé d’arrêter la course folle ; maman d’abord de jumeaux puis d’un petit troisième, elle est débordée, n’en peut plus, au point de démissionner. Quand l’envie de reprendre une activité l’envahit, elle décide de le faire, oui, mais différemment ! Notamment en consommant moins.

Et c'est le déclic : ce qu'elle s'applique à elle-même, elle va aider les autres à le faire, elle va aider les gens à vider, désencombrer leur esprit et donc leur maison. Car jeter, c'est se vider et s’alléger, au sens propre comme au figuré. Aujourd'hui, son job, c'est sa manière de contribuer au changement de la société pour un retour à l'essentiel, une diminution de la consommation. Utopia en mode "simplifions-nous la vie" aujourd'hui en compagnie de :

ÉLODIE WÉRY, Home & Office Organiser

 

La vidéo 'Alors on Change! - Et mon job ?' est toujours disponible en cliquant ici...

L’agriculture paysanne

L’avenir de l’agriculture paysanne est à l’heure actuelle au cœur des débats de société. L'agriculture paysanne est une idée de l'agriculture qui s'inscrit dans des critères de durabilité, de respect de l'environnement mais aussi de conservation du tissu social. C'est une vision qui affirme que l'agriculture n'a pas uniquement un rôle de production de denrées alimentaires, mais comporte un rôle social, environnemental et de maintien de la qualité des produits. L’agriculture paysanne est en quelques sortes à la croisée d’enjeux essentiels pour l’avenir de notre planète. En Belgique de nombreuses associations travaillent ensemble et forment ainsi le Réseau de Soutien à une Agriculture Paysanne. On découvre tout cela en compagnie de :

CORENTIN DAYEZ, membre du ReSAP (Réseau de Soutien à une Agriculture Paysanne)

THOMAS VERCRUYSSE, administrateur de la coopérative Terre-en-Vue

 

Quelques dates importantes, les deux prochaines grosses mobilisations des membres du ReSAP :

 

- Un débat au Théâtre National ce samedi 08.02 ayant pour thème : SE NOURRIR DEMAIN. AU-DELÀ DES CRAINTES, EXPLORER LES PISTES POSSIBLES Toutes les infos par ici !

 

- Une réunion d’information sur une mobilisation autour de la journée mondiale des luttes paysannes et qui portera sur la thématique de l’accès à la TERRE. Elle aura lieu le lundi 17.02, de 18h30 à 21h30 au Mundo B, 26 rue d'Edimbourg - 1050 Ixelles. Plus d'infos en envoyant un mail à cette adresse : patates@collectifs.net

Le micro-crédit venu du Sud : la tontine

Le dossier du jour : LE MICRO-CRÉDIT

Un antidote au surendettement, c’est ce que Germaine Bucyedusenge a imaginé avec les membres fondateurs de l’asbl La Payote. Chez eux, on ne prête qu’à ceux qui ont épargné, fût-ce modestement, en privilégiant la rencontre interculturelle, l’insertion sociale et l’orientation. C’est possible grâce à un système inspiré de la tontine africaine… Un moyen de financement alternatif, solution contre l’endettement, ou pour soutenir des initiatives ? Encore un échange Sud-Nord, dont on parle avec :

GERMAINE BUCYEDUSENGE, créatrice de l’asbl La Payote (Namur)

MARC LABIE, responsable du service d'Economie et de Gestion de la faculté Warocqué (Mons), et membre du Centre Européen de Recherche en Microfinance (CERMi)

PASCAL WÉLÉ, docteur en sciences économiques et de gestion de l'ULG, et professeur à l'université d'Aboney-Calavi (Bénin)

 

'Alors on Change! - Et mon argent ?' à voir ici...

La démographie mondiale

Le dossier du jour : LA DÉMOGRAPHIE MONDIALE

Marguerite Youcenar (in 'Les yeux ouverts') : "L’explosion démographique transforme l’homme en habitant d’une termitière et prépare toutes les guerres futures, la destruction de la planète causée par la pollution de l’air et de l’eau (...)" Cet extrait date de 1980...

Or, selon les projections des Nations Unies sorties en octobre 2013, la population mondiale devrait atteindre 9,6 milliards d'habitants en 2050. 10 à 11 milliards à la fin du siècle, avec d'énormes écarts en fonction des continents. Des données et des forces géopolitiques modifiées, des ressources naturelles aussi : combien de Terriens notre planète peut-elle accueillir ? La démographie va-t-elle se réguler d'elle-même ou faudra-t-il agir politiquement sur la natalité ?

La DÉMOGRAPHIE MONDIALE, on en parle ce mercredi avec :

 

BRUNO SCHOUMAKER, professeur l'Institut de Démographie de l'UCL

 

Mais aussi un lien pour aller plus loin : Population et société de tous les pays du monde...

 

L'émission Alors on Change! Jeunes en transition est à visionner en cliquant ici !

L'après pétrole

Le dossier du jour : L'APRÈS PÉTROLE


Notre société actuelle repose sur un pétrole abondant et bon marché. Les secteurs de l’énergie, des transports, de la chimie, de l’agriculture... en dépendent. Une addiction qui nous fragilise, car les prédictions annoncent son épuisement à partir de 2050. Que seront nos vies à l'ère de l'après-pétrole ? Une nouvelle société, un changement en profondeur de ses modes de fonctionnement sont à imaginer, et ce dès aujourd'hui, pour une transition vers un monde 'sans'. Quelles sont les alternatives au pétrole dans le domaine des transports ? Que cela implique-t-il, notamment en termes de localisation des entreprises et des stocks ? Nos invités du jour :


ROGER BOURGEOIS, pensionné depuis 4 ans, cet ancien comptable de l'entreprise Total a terminé sa carrière comme rapporteur de la commission développement durable. Une manière déjà de penser à l'après-pétrole. Aujourd'hui s'implique dans plusieurs projets qui ont pour point commun la transition vers un monde sans pétrole.


MICHEL WAUTELET, membre de l'ASPO Belgique (Association for the Study of Peak Oil and Gaz), et professeur de physique à l'université de Mons

 

Pour aller plus loin :

- Toutes les infos sur la coopérative CHAMPS D’ÉNERGIE

- Vivement 2050. Comment nous vivrons (peut-être) demain. Par M. Wautelet aux éditions L’Harmattan, Paris, 2007, plus d'info ici !

- Sciences, technologies et société. Guide pratique en 250 questions. Par M. Wautelet, D. Duvivier & P. Ozer. aux éditions De Boeck (3e ed), Bruxelles, 2009, toutes les infos ici !

 

La vidéo d' 'Alors on Change! - Changements de vie' est à voir en cliquant sur ce lien...

LA COOPERATION AU DEVELOPPEMENT

On revient sur un des portraits réalisés dans le cadre du projet européen "Energy Bits"

Jean-Marc est français, il a 30 ans, il est architecte bénévole pour une ONG en Equateur. Il a décidé de se lancer dans la construction de maisons en bambou, pour donner un toit décent à ceux qui vivaient jusque-là dans des maisons faites de bric et de broc. Le bambou présente de multiples avantages : c'est une ressource locale, un matériau durable, bon marché, extrêmement résistant et isolant.

VÉRONIQUE PATERNOSTRE, chargée de projets au CNCD

JEAN-MARC PITET, jeune architecte en Equateur

 

La vidéo d''Alors on Change! - Amérique du Sud' à découvrir ici !

L'éco et bio-rénovation

Le dossier du jour : ÉCO & BIO-RÉNOVATION

Acheter, rénover ou faire construire une maison, un moment clef dans une vie ! La question du " comment " se pose aussi : car rénover sa maison et s’équiper de manière plus durable, c’est envisageable ! Une démarche qui ouvre à de nouveaux modes de consommation : de la récupération à la fabrication de produits à base de matière naturelle, le champ des possibles est vaste ! L’ÉCO-RÉNOVATION, on a tenté de mieux comprendre ce phénomène en compagnie de :

SEF ANWOIR, architecte spécialisé en éco et bio construction.

THIERRY JOSIS, particulier qui a choisi l’auto construction et l’éco-rénovation pour construire sa maison

 

La vidéo d' 'Alors on Change! - Changements de vie' est à voir en cliquant sur ce lien...

L'éolien citoyen

Le dossier du jour : L’ÉOLIEN CITOYEN

Et si on prenait notre énergie en main, nous-mêmes ? Parce que l'énergie de demain est un enjeu (se chauffer, s'éclairer...), et que les matières premières pourraient venir à manquer ou être trop décriées, il serait possible de se tourner vers le renouvelable. Mais là encore, un choix se pose : dépendre d'un grand groupe, ou choisir ensemble et localement son type d’approvisionnement. L'éolien citoyen, qui signifie participer activement à la transition énergétique en devenant producteur local d’énergie verte et en promouvant une utilisation rationnelle et responsable de l’énergie. Nos intervenants :

MICHEL DOLMANS, président du Conseil d’Administration de la société coopérative Lucéole

PHILIPPE THONON, ornithologue, naturaliste et coopérateur d'une éolienne à Fauvillers (Luxembourg)

 

Ce portrait est tiré de l'émission 'Alors on Change! - Et mon énergie' de décembre 2013, à visionner en cliquant ici...

Le micro-crédit

Le dossier du jour : LE MICRO-CREDIT

Qui n’a pas un jour un rêvé de lancer son propre projet et de vivre de ce qui le passionne ? Malheureusement, tout le monde ne dispose pas des moyens financiers nécessaires pour y arriver alors qu’il suffit parfois de peu pour y parvenir, et les prêts bancaires ne sont pas toujours à la portée de tous. Le microcrédit peut-être l'une des solutions possibles pour trouver ce petit coup de pousse à votre idée. Il consiste en l'attribution de prêts à faible montant à des entrepreneurs ou à des artisans qui ne peuvent accéder aux prêts bancaires classiques. C’est ce que propose le Credal, une coopérative qui offre des crédits alternatifs. On découvre en quoi ça consiste avec :

ISABELLE PHILIPPE, coordinatrice crédit au Crédal.

NATHALIE JANSSENS, traiteur slow food.

 

La vidéo Alors on change! - Et mon argent ? est à visionner ici !

Éthique et commerce ne sont pas incompatibles

Le dossier du jour : ÉTHIQUE ET COMMERCE NE SONT PAS INCOMPATIBLES

De plus en plus d'entreprises se lancent dans le commerce durable, le respect de l’environnement, l’instauration de relations sociales équitables, etc. Quelles places ces valeurs ont-elles dans le milieu marchand ? Quels impacts ont-elles sur les entreprises ? Qu'est-ce qui pousse les entreprises à se lancer dans de telles démarches ? On a tenté de répondre à toutes ces questions et mieux comprendre ce phénomène dans Utopia en compagnie de :

JOHN MARTIN, patron du groupe hôtelier Martins. www.martinshotels.com

MARIE DELVAULX, Sustainability Manager Delhaize Belgique.

 

La vidéo Alors on change! - Et mon argent ? est à visionner ici !

Changer de vie, vaincre la force des habitudes

Utopia, c’est le rendez-vous des bonnes idées pour construire un autre demain, des idées pour changer, améliorer, aller vers un mieux… Mais souvent, le changement passe d’abord et aussi par soi. Et on ne peut que constater qu’elles sont de plus en plus nombreuses les personnes qui ont l’envie d’opérer un virage à 180°. Changer de vie, un doux rêve qu’on a tous caressé un jour, plaquer un boulot énergivore et chronophage pour autre chose, mais un autre quoi ? Quel processus pour en arriver là, comment être sûr de faire le bon choix ? On en parle avec :

VINCENT DE WAELE, qui après une brillante carrière financier a changé de cap, il est désormais consultant indépendant, facilitateur de changement et coach en développement durable de l’humain.

DOMINIQUE CHAPOT, psychothérapeute, formée à l’école de communication et de thérapie brève de Palo Alto, auteur de "Si on changeait ? Vaincre la force des habitudes" (Ixelles éditions)

 

L'émission 'Alors on Change! - Changements de vie' est toujours en ligne, ici !

Pour une rentrée alternative : la méthode Steiner

Le dossier du jour : PÉDAGOGIE ALTERNATIVE – LA MÉTHODE STEINER

A l’heure du changement, les pédagogies dites alternatives, plaçant l’enfant plus au centre et respectant d’autres cycles, sont-elles amenées à se développer ? Le point dans Utopia avec :

AMANDINE DUPRET, titulaire de classe à l'IATA Namur, qui a ouvert pour la 1ère fois dans le secondaire en Communauté française une classe s'inspirant de la pédagogie Steiner. Une pédagogie qui allie la tête, le cœur et les mains.

JACQUES CORNET, sociologue et formateur de régent en sciences humaines à Liège.

 

La vidéo de l'émission d'octobre Alors on Change! - Pour une rentrée durable à visionner ici !

Éduquer à l'environnement

Le dossier du jour : ÉDUQUER A L'ENVIRONNEMENT

Comment faire pour que dans une école et à tous les niveaux, élèves, professeurs, éducateurs, chef de cuisine,… pensent " durable" ?

Une question ambitieuse qui a amené un ancien professeur de philosophie à faire de l’école Schuman à Eupen une véritable entreprise qui sert de modèle à toutes les écoles de la communauté germanophone.

Jean-Michel Lex partagera avec nous son expérience, ses difficultés et ses victoires et évoquera les outils pédagogiques concrets qui aident les établissements scolaire à intégrer le développement durable : Les Cahiers du développement durable. (Les Cahiers du DD)

 

La vidéo de l'émission d'octobre Alors on Change! - Pour une rentrée durable à visionner ici !

Les Cahiers du développement durable organisent le jeudi 7 novembre une formation GRATUITE intitulée "Comment intégrer le développement durable dans les écoles ?", plus d'infos sur leur site : www.cahiers-developpement-durable.be

Le futur de l'agriculture

On le sait, le métier d'agriculteur a indéniablement changé, mais vers quoi peut-il évoluer, quels sont, quels seront les défis à relever et les objectifs à atteindre pour un jeune qui désire se consacrer à l'exploitation agricole ou à l'élevage ? Y a-t-il une autre voie à suivre que les sillons de la productivité à tout prix, qui soit viable ? On en parle avec :

VINCENT DELOBEL, repreneur de la chèvrerie familiale à Havinnes, et poursuit aussi un master en sciences agronomiques et sociales. Des infos sur la chèvrerie Delobel ici !

Un lien vers la FUGEA (Fédération Unie de Groupements d’Eleveurs et d’Agriculteurs)

Un autre vers la FJA (Fédération des Jeunes Agriculteurs)

 

Une vidéo de l'émission 'Alors on change' sur le sujet à découvrir ici !

Rentrée durable - Savoir-être à l'école grâce aux neurosciences

Le dossier du jour : UNE RENTRÉE DURABLE – SAVOIR-ÊTRE A L’ÉCOLE

Le monde de demain sera le fruit de notre passé et de notre présent, mais il sera surtout construit par les adultes de demain, les jeunes d’aujourd'hui, c'est pourquoi le soin et l'attention qu'on leur porte est primordial. Stress, anxiété, agressivité, manque de motivation ou de concentration, ces situations existent partout, chez les étudiants aussi. Des comportements qui peuvent freiner leur apprentissage, mais qu’il est possible de modifier grâce à l’Approche Neuro-Cognitive (ANC). C’est en tout cas ce que propose aux enseignants le programme de formation «Savoir-être à l'école». Se former aux neurosciences, Véronique, qui est prof de français depuis 31 ans, l’a fait, et c’est une révélation : ses rapports aux élèves et à ses collègues en ont été profondément modifiés, et même ses proches sont surpris de la voir gérer ainsi les situations les plus stressantes, démotivantes ou contraignantes. Amener des questions (et peut-être des réponses) on le tente dans Utopia avec :

VALERIE CAYPHAS, Formatrice et Coordinatrice du projet "Savoir-être à l’école". www.learntobe.be

 

Visionnez l'émission 'Alors on change! Rentrée durable' en cliquant ici !

De la fourche à la fourchette - Créer du lien (et de l'emploi) par des détours étonnants

Le marché des Halles de Han, mené tambour battant par André, crée du lien entre producteurs et consommateurs. L’histoire remonte à 30 ans, une leçon de persévérance qui force l’admiration : son marché et son salon de dégustation sont aussi devenus lieu de formation professionnelle pour des personnes fragilisées. Créer du lien - et de l'emploi- une utopie, une solution, pour demain ? Avec :

ANDRE WENKIN, directeur de la Halle de Han, responsable des 2 associations de réinsertion 'CDR' (par l'informatique) et 'framboise et mange-tout' (par l’horeca). www.halledehan.be

On ne peut que faire nôtre son slogan : 'Manger région, manger saison, manger raison !' ;)

ANN PAQUET, Présidente de l'ALEAP (association libre des entreprises de formation par le travail et des organismes d'insertion socio-professionnelle en Wallonie). www.aleap.be

Elle dirige également une structure EFT/OISP à Ciney : www.espaces.be. A pointer : le projet de développement d’un parc de véhicules partagés avec 2 autres opérateurs (une association de Beauraing et une de Florennes), mettant à disposition 8 vélos à assistance électrique pour favoriser, au départ de l’entreprise, l’utilisation de véhicules partagés et moins énergivores.

Un lien vers L’Interfédération, qui représente l’ensemble du secteur des Ateliers ou Entreprise de Formation par le Travail (AFT ou EFT) et des Organismes d'insertion SocioProfessionnelle(OISP) en Wallonie et à Bruxelles : www.interfede.be/

 

Le reportage dans lequel apparaît André Wenkin de la Halle de Han est à découvrir dans la spéciale 'Et mon assiette?' d'Alors on change! en cliquant ici !

Les donneries et magasins gratuits

Donner les vêtements, les objets dont nous ne savons plus que faire, mais qui pourraient encore être utiles à d'autres, à des associations qui vont les trier, les revendre, les remettre dans un circuit d'économie solidaire, voilà qui n'est pas neuf... Mais le "tout gratuit", "donner/prendre", sans échange d'argent, sans contrepartie, voilà qui peut avoir de quoi surprendre. Or, les initiatives citoyennes en ce sens se multiplient, cela concerne les objets, mais aussi la nourriture. En quoi ces pratiques peuvent-elles (ou pas) bousculer les habitudes des associations qui jusque là bénéficiaient de nos dons ? Au fait, vous, vous donnez beaucoup ? Avec :

FLORENCE HIGUET, bénévole de l’asbl RCR (Réseau de consommateurs responsables)

JULIEN COPPENS, directeur des Petits Riens.

CAROLINE HUENS, pour les Dégustations de bon sens (qui récupèrent les invendus du marché d’Ixelles, les cuisinent et les proposent gratuitement).

 

Une vidéo d'Alors on change à découvrir (gratuitement) ici ;)

L'habitat groupé

L'habitat groupé a le vent en poupe aujourd'hui et il séduit toutes les générations, il serait plus économique, plus convivial, plus écologique parfois...Et puisqu'on parle de génération : vieillir, cela nous arrivera tous un jour. L’idée de la maison de repos impayable et peu enthousiasmante où l’on perd graduellement toute autonomie a fait son temps. L’alternative ? Imiter les jeunes et vivre en colocation, même après 60 ans... c'est l'histoire que nous racontera Françoise.

Avec DANIEL MIGNOLET, chargé de mission à l'asbl habitat et participation : http://www.habitat-groupe.be/

Et FRANÇOISE SPEECKAERT, résidente de l’habitat groupé de Villers-la-Ville "Monticelli" (Abbeyfield se transformant peu à peu en habitat intergénérationnel)

 

La vidéo d'Alors on change - Comment j'habite ? est à visionner en cliquant ici...

La gratuité (et les Incroyables Comestibles)

Pour les Incroyables Comestibles l'histoire commence en 2008, en Angleterre dans la ville de Todmorden, une ville durement touchée par la crise, c'est alors que trois citoyennes décident de transformer les espaces publics en potagers accessibles à tous, très vite c'est toute la cité qui se transforme et leur idée essaime à travers le monde...Un peu partout aujourd'hui des citoyens "ordinaires" transforment des bouts de trottoirs, des espaces publics, en potagers où tout se cueille gratuitement, un peu partout dans le monde et chez nous en Belgique. L'occasion aussi de nous poser la question de la place de la gratuité dans notre modèle économique.

Avec SYLVIE VANDEMEERSCHE, responsable de la coordination belge des Incroyables Comestibles (Incredible Edible Belgium)

JACQUES DEFOURNY, Directeur du Centre d'Économie Sociale de l’Université de Liège

 

Une vidéo d'Alors on change à découvrir (gratuitement) ici ;)

Construire passif et pas cher

CONSTRUIRE PASSIF PAS CHER, POSSIBLE ?

Avec DAMIEN CARNOY, architecte, et concepteur du projet "L'Espoir" (qui porte plutôt bien son nom) : un terrain à bâtir à Molenbeek, combiné à de la construction passive et abordable, agrémenté de l’enthousiasme des futurs propriétaires, il a remporté le prix The Blue House 2012.

Et BERNARD DEPREZ, professeur d'éco-conception et de conception énergétique à l'isacf La Cambre, membre fondateur et administrateur de la Plateforme Maison Passive, et facilitateur de Quartiers durables pour Bruxelles-environnement. Il est aussi Rédac’chef de Be Passive

 

La vidéo de l'émission 'Alors on change - Comment j'habite ?' à visionner ici !

La transition

Pour changer le monde et construire un avenir meilleur, ils ne font pas la révolution mais choisissent la transition, la coopération, le partage de savoirs, ils mettent leurs connaissances et leurs compétences au service des autres, individus mais aussi sociétés, parce que les sociétés sont composées d'individus et que le changement commence d'abord par soi. Un échange de visions avec :

OLIVIER CHAPUT, agronome de formation, il est devenu "facilitateur", et met sa vision "hélicoptère" au service des entreprises. www.reseautransition.be

CHRISTIAN ARNSPERGER, économiste et professeur, a fait de la "transition" un de ses domaines de recherche.

 

L'émission TV du 20 avril 2013 est à revoir ici...

Conseil livre : Rob Hopkins, "Manuel de Transition - De la dépendance au pétrole à la résilience locale" (éd. EcoSociété)