Alfred Wallace, naturaliste politiquement incorrect

Alfred Wallace, naturaliste, mais aussi utopiste, féministe, de gauche, et ouvert aux esprits...
Alfred Wallace, naturaliste, mais aussi utopiste, féministe, de gauche, et ouvert aux esprits... - © Tous droits réservés

Nous sommes le 2 juillet 1866. Alfred Russel Wallace, naturaliste autodidacte, envoie une longue et aimable lettre à Charles Darwin...

Le sujet en est la théorie de la sélection naturelle dont ils sont tous deux les inventeurs.

Darwin, se demande Wallace, a-t-il tort d’utiliser cette expression " sélection naturelle " ?

Et utilise-t-il les meilleurs arguments pour convaincre ses lecteurs de ce que Wallace considère, lui, comme une loi de la nature ?

Ne vaudrait-il pas mieux parler de " survival of the fittest ", " survie du plus apte " ?

 

Quels ont été les liens entre deux des plus grands esprits du 19è siècle ?

Pourquoi Alfred Wallace a-t-il été moins bien traité par la postérité : serait-ce parce qu’il était moins politiquement correct ?

 

Réponse dans Un Jour dans l'Histoire avec Jacques Reisse, docteur en sciences de l’université Libre de Bruxelles, membre de l’Académie royale de Belgique.

Il a publié Alfred Russel Wallace, plus darwiniste que Darwin mais politiquement moins correct, aux éditions de l' Académie royale de Belgique.

Il donnera une conférence sur le sujet à l'Athénée Royal, chaussée de Hannut 61 à Jodoigne, ce mardi 14 février à 20h.
 

"Wallace fut non seulement un grand scientifique,
mais à la différence de Darwin,
il fut aussi un grand témoin de son temps
et écrivit sur tous les thèmes de la société dans laquelle il vivait."

_______________________________________________________


 

______________________________

VIDEO - Petit rappel de la théorie de la sélection naturelle de Darwin

Lire aussi cet article de La Libre : Wallace, l'autre Darwin, politiquement incorrect

Et aussi