Affamés, délogés, dispersés... Les ours blancs, grandes victimes de la fonte des glaces

Affamés, délogés, dispersés... Les ours blancs, grandes victimes de la fonte des glace
Affamés, délogés, dispersés... Les ours blancs, grandes victimes de la fonte des glace - © Tous droits réservés

Symbole du réchauffement climatique, l'ours blanc est l'un des plus grands carnivores au monde. Quelle est la situation actuelle de ces mammifères ?  

On le voit affamé, se traînant au milieu d'une ville ou éperdu sur une banquise qui se liquéfie. Les images des ours blancs ont fait le tour du monde et le célèbre carnivore est devenu un des symboles de la crise climatique. Pourtant, en 1973, l'Accord sur la conservation des ours blancs a permis de freiner considérablement la chasse du mammifère dans le monde. Ainsi, en 1960, on ne comptait plus que 5000 ours polaires alors que leur population pourrait s'étendre jusqu'à 31 000 aujourd'hui. 

 

Se fier aux estimations ? 

Ces chiffres ne doivent cependant pas donner lieu à des conclusions trop hâtives. Certaines estimations sont anciennes et il est extrêmement difficile d'obtenir des relevés exacts tant la population des ours est dispersée. Aussi, la principale menace pour ces grands carnivores n'est plus la chasse mais le réchauffement climatique et leur habitat pourrait évoluer très rapidement.

L'Union Internationale pour la Conservation de la Nature considère que leur population pourrait diminuer de 30 % d'ici 2050 à cause de la fonte des glaces.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK