[A REECOUTER] Démocratie en Question(s) - Réchauffement climatique : le capitalisme est-il le problème ?

Démocratie en Question(s)… à présent en public et en débat.

Ce mercredi 6 mars à l’UCLouvain, devant près de 650 personnes, 3 économistes ont débattu de cette question : " Réchauffement climatique, le capitalisme est-il le problème ? ".

Echanges entre Pierre Larrouturou (qui propose un plan finance-climat pour injecter 1000 milliards d’euros par an dans la transition énergétique en Europe), Bruno Colmant (chef économiste de la banque Degroof-Petercam et prof. à l’UCLouvain) et Géraldine Thiry (economiste-écologique, prof. à l’ICHEC et à l’UCLouvain). Avec la participation et les questions des étudiants, à l’impulsion du Kot Citoyen.

Nos intervenants

Bruno Colmant est un spécialiste de l’économie appliquée. Il a occupé des postes à responsabilités dans plusieurs grandes banques, il a été conseiller politique du Ministre des Finances, président de la Bourse de Bruxelles et est aujourd’hui chef-économiste de la banque d’affaires Degroof-Petercam. Bruno Colmant est également professeur d’économie à la Louvain School of Management (UCLouvain). On lui doit déjà près de 70 ouvrages sur des thématiques très variées. Le dernier en date "50 nuances de populisme".

Pierre Larrouturou est un économiste qui agite le débat d’idées et n’hésite pas à s’impliquer sur le terrain politique.  Depuis très longtemps, il plaide pour un autre partage du temps de travail avec des propositions très concrètes de semaine de 4 jours.  Fin 2017, Pierre Larrouturou a lancé un collectif pour la lutte contre le réchauffement climatique à l'échelle européenne " le Pacte Finance Climat ". Il propose notamment la création d’une banque publique pour le climat, afin d’investir 1000 milliards d’euros dans la transition énergétique.

Géraldine Thiry est une économiste qui n’hésite pas à sortir des sentiers battus. Son doctorat en économie portait sur les indicateurs alternatifs au PIB. Ce travail l’a conduite à questionner en profondeur les théories économiques dominantes et à s’intéresser de plus en plus à une "économie écologique" déconnectée de la recherche absolue de croissance. Géraldine Thiry, professeure invitée à l’UCLouvain, est aujourd’hui professeure à l’ICHEC Brussels Management School.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK