300 000€ pour une association trans: ces joueurs au grand coeur

Lorsque vous pensez à un joueur de jeux vidéo vous pensez peut-être à une personne renfermée sur elle-même, les yeux rivés sur un écran. Pourtant, les “gamers” comme on les appelle sont évidemment bien plus que ce cliché. Ils l’ont encore prouvé ce week-end en récoltant plus de 300 000 euros pour une bonne cause.

L’événement s'est passé sur Twitch. Twitch, dans les grandes lignes, est un site ou des amateurs et joueurs de jeux vidéo regardent d’autres personnes jouer, comme si c’était de la télé. Sur la majorité de l’écran, vous voyez la partie qui est en cours et dans un coin, le joueur en question qui commente ses déplacements, sa stratégie, qui s’énerve ou qui se réjouit en fonction de l’évolution de la partie.

Twitch est devenue LA plateforme pour ceux que l’on appelle les “gamers”, 15 millions d’internautes s’y connectent chaque jour.

Et parmi ces internautes, il y a notamment Harris Brewis, plus connu sous le pseudonyme de H. Bomberguy. Un joueur mais aussi youtubeur connu pour ses vidéos sur la politique. Et Harris Brewis avait un objectif : parvenir à terminer le jeu vidéo Donkey Kong 64 d’une traite en récoltant tous les bonus. Sauf qu’au lieu de le faire uniquement pour le défi et pour le plaisir de ses abonnés, le joueur a décidé de lever des fonds pour une association britannique qui milite pour les droits des jeunes transgenres.

Harris Brewis a donc joué pendant 57 heures à Donkey Kong (et oui il a atteint son objectif de joueur) mais il a surtout, grâce à la générosité des internautes récolté plus de 300 000 euros.

Un public plus large et plus jeune

Ce n’est cependant pas la première fois que des opérations de solidarité sont comme ça tenues sur Twitch. Depuis quelques années elles se multiplient.

En novembre, un événement caritatif organisé par un streamer français (donc un joueur qui se filme régulièrement en train de jouer), a récolté plus d’un million d’euros pour Médecin sans frontières.

En fait c’est assez logique, que ces campagnes se développent aussi sur ces plateformes car c’est désormais aussi en ligne, et y compris sur des sites comme Twitch, que se trouvent les potentiels donateurs.

Ces campagnes utilisent d’ailleurs des codes bien connus pour susciter les dons : Il y a cette notion de marathon, de défi réalisé. Il y a la pression du compteur où le montant total des dons s’affiche en temps réel et augmente au fur et à mesure. Et puis il y a aussi les personnalités, les stars qui se mobilisent. Des personnalités du monde du Gaming, mais pas seulement. Pour le marathon Donkey Kong de ce week-end par exemple la benjamine du Congrès américain, la démocrate Alexandria Ocasio-Cortez est venue raconter comment elle jouait aux jeux vidéo dans son enfance.

 

Les opérations historiques s'y mettent aussi

Depuis deux ans, le Téléthon français organise en parallèle à ses émissions de télévision un “Téléthon gaming”. Un événement où des gamers célèbres, mais aussi des youtubeurs ou influenceurs se relayent pour jouer pendant des heures tout en appelant ceux qui les regardent à faire un don au Téléthon.

Et chez nous aussi ce principe se développe. Depuis trois ans, le "télévideogames" est organisé au profit du Télévie. Et en 2017, Tarmac, le média hip-hop de la RTBF avait organisé une session au bénéfice de Viva for life.

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK