Tour d'Europe musical en 5 titres à écouter sur Jam

Låpsley - Speaking of the End
Låpsley - Speaking of the End - © Beggars

Entre Thomas Dybdahl, Bruno Major, Charlotte Dos Santos, Låpsley et Peter Bjorn & John, tour d’Europe en 5 singles, 5 atmosphères et 5 clips. Un point commun : l'oreille non confinée de Jam.

Thomas Dybdahl - Then There Was You (V2 Records Benelux)

Son nom ne vous dit peut-être rien. Pourtant, ce quadra est un prophète pop dans son pays, la Norvège. Il passe toutefois à l'arrière-plan en dehors de ses frontières, où sa musique est plus volontiers qualifiée d'indie. Thomas Dybdahl a choisi de revenir aux sources pour la composition de Fever, son nouvel album, et est retourné à Sandnes, dans la ville qui l'a vu naître en avril 1979. 9 titres avec quelques accents soul, dont nous avons extrait Then There Was You ou Call Me By Your Name.

THomas Dybdahl - Then There Was You

Peter Bjorn & John - Music (Ingrid)

Au Sud de la maison de Thomas Dybdahl, on trouve Peter Bjorn and John, groupe indie formé à Stockholm en 1999 et dont l'album Endless Dream vient de sortir mi-mars. On y épingle Music, un titre énergique dont le fameux Björn Yttling dit qu'il est un "reflet de ce que la musique signifiait pour le groupe à ses débuts : un riff cool, un bon rythme et une jolie mélodie pour chanter ce qui nous traverse l'esprit".

Peter Bjorn and John - Music

Charlotte Dos Santos - Helio (Because Music)

Dieu sait où cette compositrice et arrangeuse est confinée au temps présent : brésilienne par son père, norvégienne par sa mère, peut-être est-elle restée dans sa ville d'adoption, Berlin. Charlotte Dos Santos vient de sortir un déroutant EP (5 titres) baptisé Harvest Time. S'en est extrait Helio, garni d'un clip à la hauteur de ce curieux mélange de nu soul, de peut-être-bien-du-jazz et de rythmes latins.

Charlotte Dos SAntos - Hello

Lapsley - Speaking of the End (XL)

De son album Through Water, Låpsley vient d'extraire Speaking of the End, un titre délicat. Ne vous fiez pas au piano qui accompagne les 130 premières secondes. La compositrice britannique se laisse ensuite gagner par des chœurs voluptueux pour dire "Oh the fragility my valentine". Le clip, tourné en slow motion sous l'eau, est un moment de grâce absolu. Détail pratique et symbolique : Speaking of the End est le dernier titre de l'album.

Lapsley - Speaking Of The End

Bruno Major - Old Soul (V2)

Autre Britannique, même délicatesse. Passé par la Rotonde du Botanique à Bruxelles début février, Bruno Major prépare la sortie de son nouvel album, To Let A Good Thing Die, le 5 juin, trois ans après A Song For Every Moon. Cet ancien guitariste de jazz n'a rien perdu de son doigté. Écoutez Old Soul et plongez dans les vidéos qu'il publie depuis quelques jours sur son compte Instagram : piano, flamenco (passion récente) et même un jeu de guitare pour le chat.

Bruno Major - Old Soul