Peggy Gou et 2mandydjs pour un closing de gala à l'Atomium Open Air

Dernier jour de fête aux pieds de l'Atomium ! Après avoir accueilli entre autres Amelie Lens pour un set de cinq heures, Charlotte de Witte (en compagnie de son tout aussi célèbre compagnon Enrico Sangiuliano), Paula Temple ou encore Tale Of Us, le Hangar et le Kompass Klub ont décidé de mettre les petits plats dans les grands pour cette dernière date (déjà sold out) de l'Arena 5. Ils recevront donc la DJ superstar coréenne Peggy Gou, les légendaires frères Dewaele (cette fois-ci sous leur alias 2manydjs) ainsi que les allemands de Fjaak et un B2B de Bafana et Thang pour conclure en beauté un été remuant du côté du Palais 12.

Peggy Gou, machine à hype

C'est probablement l'une des Djs les plus prisées de la planète : Peggy Gou foulera l'esplanade bruxelloise de l'Atomium ce dimanche pour ce qui promet déjà d'être une soirée d'anthologie. Elle qui a véritablement explosé en 2018 avec son tube It Makes You Forget (Itgehane), avant de confirmer avec son EP Moment (sur lequel figure notamment l'enivrant Starry Night) présentera entre autres ses récentes productions, à savoir les singles Nabi et I Go. Elle, qui a créé son propre style, la "K-house", mêle astucieusement ses origines sud-coréennes à sa culture d'adoption, européenne.

Si elle est indéniablement très engagée dans la musique, de par ses morceaux, ses lives ou son label Gudu Records (sur lequel elle a signé l'anglais DMX Krew), c'est pourtant dans la mode qu'elle a fait ses classes, en tant que correspondante internationale pour le magazine Harper's Bazaar, dans un premier temps.  Aujourd'hui, cette passion ne la quitte plus et la suit au quotidien, puisqu'elle est devenue égérie pour Louis Vuitton et, inspirée par Virgil Abloh himself, a lancé plusieurs marques de vêtements : Kirin d'abord, en 2019, puis Peggy Goods, où elle met en vente des éditions limitées de produits en tout genre. Mais pour se procurer ces précieux "Goudies", mieux vaut savoir mettre la main au portefeuille ! 

Au-delà de ça, Peggy Gou doit sa réputation au statut qu'elle incarne en tant que représentante féminine d'un milieu ultra-masculin, une position qu'elle défend et qui a ouvert la voie à de nombreuses autres derrière elle.

2manydjs, le gage de qualité

Imaginez tout réussir avec un groupe, créer un alias, puis faire de même avec celui-ci. C'est un peu l'idée de 2manydjs, l'autre facette de Soulwax. L'idée était simple, comme nous le confiaient les deux frères en mai dernier, lors d'une interview exclusive au sein de leur magnifique studio :"On a commencé 2 Many Dj’s parce que on s’ennuyait en tournée et on a découvert qu’on pouvait faire des mix ou des edits d’artistes qu’on aimait bien, les jouer en club et les poster sur internet."

Aujourd'hui reconnus dans le monde entier comme des génies de la musique électronique, les deux frères Dewaele enchaînent les scènes et les remix, sans oublier de faire fonctionner leur petit bijou de label : Deewee. Après quelques sets à Paradise City, Pukkelpop ou encore à Toulouse, les 2manydjs retourneront donc Bruxelles. Et peu importe l'alter ego qu'ils choisissent, avoir deux intellectuels de la musique comme eux derrière les platines, c'est la promesse d'une claque auditive. 

Newsletter Jam.

Recevez chaque semaine toutes les actualités musicales proposées par Jam., la radio "faite par des êtres humains pour des êtres humains"

OK