Mithra Jazz à Liège : nos coups de cœur et 8x2 places à gagner avec Jam !

Cela fait 30 ans que Liège s’inscrit en lettres d’or sur la carte européenne du Jazz. Devenu le rendez-vous incontournable des mélomanes en quête de découvertes improvisées, le Mithra Jazz à Liège remet le couvert cette année avec une programmation ambitieuse.

Du 23 au 26 septembre, le Jazz résonnera à nouveau dans les rues de Liège. Cette année encore, le festival investira le coeur de la cité ardente. On dansera du côté du Reflektor, on se laissera charmer par la Cité Miroir et l’ambiance décontractée du Cinéma Sauvenière, avant de retrouver la chaleur du Forum et du Trocadero, hauts lieux de la culture liégeoise.

Jam vous a sélectionné les concerts à ne pas manquer la semaine prochaine. Et, cerise sur le gâteau, nous avons 2x2 places à vous offrir pour les jeudi, vendredi, samedi et dimanche du festival !

Pour participer, il suffit de répondre à la question suivante :

Jeudi 23 septembre : Jean-Paul Estiévenart et Erik Truffaz

Une soirée d’ouverture placée sous le signe de la trompette. Avec Jean-Paul Estiévenart, d’abord. Figure bien connue d’une scène Jazz belge en pleine effervescence, le trompettiste présentera, en quintet, les compositions sombres et scintillantes de "Strange Bird", son dernier album en date.

Les échos de la trompette résonneront jusque du côté du Reflektor où Erik Truffaz prendra le relais. Le trompettiste franco-suisse, maître incontesté du nu jazz, sera de retour à Liège pour défendre son 19e album "Lune Rouge", sorti fin 2020 sur Blue Note

De la trompette à la flûte traversière : pour poursuivre la soirée, on redécouvrira avec joie la multi-instrumentiste bruxelloise Esinam, que nous avons rencontrée il y a quelques jours ! Le jeudi sera également l’occasion de retrouver Tukan, les lauréats du Concours Circuit.

Vendredi 24 septembre : Mammal Hands

Si le vendredi accueille les légendes américaines que sont les saxophonistes et guitaristes Steve Coleman et Bill Frisell, notre coup de cœur se porte du côté de Norwich avec le trio britannique Mammal Hands.

Signé chez Gondwana Records, label (entre autres) d’Hania Rani (que l’on vous présentait récemment) et de GoGo Penguin, Mammal Hands s’inscrit dans la lignée de ces derniers. Résolument moderne, le trio piano-batterie-saxophone propose une musique lancinante et délicate. Les influences Jazz de Mammal Hands flirtent avec la musique néoclassique en y ajoutant une petite touche d’exotisme. C’est poétique, apaisant et organique. En bref, on adore !

Samedi 25 septembre : Portico Quartet et Stuff.

Le label mancunien Gondwnana Records sera également bien représenté le samedi avec Portico Quartet et Stuff. Les premiers ont annoncé un nouvel album, "Monument", à paraître le 12 novembre prochain. Il nous tarde de découvrir l’itinéraire emprunté cette fois par Portico Quartet tant, depuis leurs débuts minimalistes, le groupe s’amuse à défier les genres. On vous propose de découvrir le premier single issu de ce nouvel album, "Impressions" dont le nom sera sans doute familier aux amateurs de Jazz.

Le Reflektor dansera ensuite avec Stuff. Le groupe anversois promet une soirée électronique ambient, emmené par les beats déstructurés du batteur Lander Gyselinck et les nappes de claviers de Joris Caluwaerts.

Dimanche 26 septembre : Urbex et Yokaï

Pour clôturer ce long week-end riches en découvertes, Jam. vous propose de fêter avec Yokaï leurs 10 ans d’existence. Le collectif bruxellois de 8 musiciens, qui ne connaissent aucune barrière, se produira au Cinéma Sauvenière.

A deux pas de là, on retrouvera Urbex, un des nombreux projets d’Antoine Pierre. À l’œuvre dans Vaague (son nouveau projet solo électronique), NextApe ou encore dans Taxi Wars aux côtés de Tom Barman, le batteur dévoile ici un nouveau répertoire, composé en hommage à Miles Davis et son "Bitches Brew". De quoi terminer en beauté cette édition 2021 du Mithra Jazz à Liège.

Newsletter Jam.

Recevez chaque semaine toutes les actualités musicales proposées par Jam., la radio "faite par des êtres humains pour des êtres humains"

OK