MEWEM Europa : le programme de mentorat musical 100% féminin

Initialement conçu par la FELIN (Fédération des Labels Indépendants), MEWEM Europa vise à soutenir les nouvelles entrepreneuses de l’industrie musicale dans la réalisation de leur projet. Établi dans plusieurs pays comme la France, l’Espagne, la Roumanie et l’Allemagne, ce formidable projet d’échange a récemment vu le jour en Belgique, grâce à Wallonie-Bruxelles Musiques.

Un accompagnement utile et bienveillant

Le principe de MEWEM Europa est simple : par le biais de rencontres individuelles, une entrepreneuse débutante dans le secteur musical est mise en relation avec une femme active au sein de l’industrie. Pendant un an, la mentorée bénéficie d’un accompagnement tant pratique qu’émotionnel de la part de sa mentore, qui partage avec elle son expérience, son savoir-faire et son savoir-être. "L’idée de transmission prend tout son sens dans cette démarche. C’est la suite logique de ton récit de vie : à partir du moment où tu sais, il faut partager," explique Rokia Bamba, l’une des mentores qui participe au projet. 

"J’ai plusieurs casquettes, et j’ai envie de mettre mon expérience au service de quelqu’un," ajoute-t-elle. En effet, l’animatrice radio est également DJ, beatmakeuse et créatrice sonore. Ayant elle-même bénéficié d’un soutien de la part de ses paires lors de ses débuts à Radio Campus, Rokia ressent désormais l’envie d’écouter et de donner.

2 images
© Mathieu Golinvaux

Une ode à l’entreaide, au féminisme et à la collectivité

"Les créatrices débutantes vont rencontrer des difficultés lors de leur carrière : l’industrie musicale est encore très sexiste, et en tant que femme, il est très compliqué d’y entrer. Grâce à notre expertise, on va pouvoir préparer les mentorées à affronter les critiques, et à respecter qui elles sont sans devoir se vendre : comment vont-elles s’armer pour pouvoir surpasser les difficultés ? Comment vont-elles se faire entendre ? Voilà les questions auxquelles nous allons essayer de répondre." En abordant ces difficultés ensemble, mentores et mentorées mettent en place un safe-space, ainsi qu’une sororité utile et nécessaire.

Le but premier des mentores est de dispenser leurs connaissances tout en écoutant les besoins des mentorées. "C’est un exercice très intéressant qui consiste à se mettre en retrait, à écouter l’autre et à l’aider du mieux qu’on peut tout en mettant en place des objectifs réalisables dans le temps imparti, et même au-delà." En effet, il n’y a aucune limite imposée aux participantes, qui sont libres de se voir quand elles le souhaitent. "On nous donne cette liberté de pouvoir créer du lien, et établir une confiance. On peut prendre le temps de se connaitre, de se comprendre et de mettre les choses en place. MEWEM Europa a vraiment pensé à tout."

Un réseau puissant basé sur l’échange et la découverte

Grâce à ce programme, mentores et mentorées ont également l’occasion de se rencontrer et d’échanger lors d’ateliers mensuels. Au-delà de renforcer leurs liens et de créer une communauté, cette initiative leur permet de gagner en expérience : "On travaille toutes dans le domaine de la musique, mais à différents niveaux. Et c’est ça qui est incroyable : on apprend les unes des autres. Certaines personnes travaillent dans la communication, tandis que d’autres sont plutôt dans le management ou dans le booking. Ce partage d’expérience est très valorisant, et enrichissant," ajoute notre interlocutrice. 

Selon Rokia, MEWEM Europa est bien plus qu’un programme de pilotage ; c’est un projet fédérateur. "Étant donné que le programme dure un an, on a l’occasion de développer le projet des mentorées de façon efficace, et de mieux nous connaitre. Je pense qu’on va pouvoir créer une communauté solide, et même puissante."

Newsletter Jam.

Recevez chaque semaine toutes les actualités musicales proposées par Jam., la radio "faite par des êtres humains pour des êtres humains"

OK