L’oeil de Jam #1 : ces clips qui crèvent l'écran

Chez Jam, on aime la musique, et on aime aussi les clips. Un mercredi sur deux, on vous présente l’oeil de Jam, une série d’articles dans laquelle vous retrouverez les dernières pépites qu’on a vu passer. En espérant que ça vous plaise autant qu’à nous !

Enfant Sauvage - Silent Love

Après plusieurs années de tournée avec son acolyte du groupe The Blaze, Guillaume Alric revient sur le devant de la scène avec Enfant Sauvage, un projet solo tout juste sorti du four. Un album est prévu pour le 19 novembre prochain, agrémenté de trois clips vidéo et d’une série de photos. Réalisé par l’artiste en personne, le clip de “Silent Love” – premier chapitre de ce nouveau projet – est une ode à l’enfance, à la nature, et reflète l’amour naïf et immédiat entre deux adolescents. Jeux de lumière et ambiance douce-amère sont au rendez-vous, et promettent du lourd pour les deux prochains volets à venir.

BRNS - Money

En vue de la sortie de leur quatrième album le 22 octobre prochain, les bruxellois de BRNS dévoilaient il y a quelques semaines leur dernier single, l’irrésistible “Money”. Pour accompagner ce titre en bonne et due forme, le trio nous balance un clip psychédélique et audacieux qui ne cesse de jouer de nos sens : entre couleurs électriques, effets de miroir et autres plans kaléidoscopiques, on n’arrête pas de se prendre des claques. 

Odezenne - Mamour

La semaine dernière, nos bordelais préférés signaient leur grand retour avec le stupéfiant “Mamour”, coup d’envoi de leur prochain album à paraitre le 7 janvier 2022. Réalisé par Vladimir Mavounia-Kouka, le clip qui accompagne le titre n’est autre qu’un somptueux anime où dessins et couleurs s’entremêlent pour conter les déboires de notre société. Faisant honneur à la poésie intrinsèque du groupe, ce clip est également porteur d'un message fort : arrêtons de saccager les merveilles de notre planète, et revenons-en à l’essentiel. 

Twin Toes - Lost in Playlists

Avec leur tout nouveau projet Twin Toes, Antoine Chance et Nicolas Mouquet ont décidé de prendre la tangente : humble et décalé, leur premier single “Lost in Playlists” consiste en une parodie de 33 playlists Spotify, dont les noms forment les paroles du morceau. Fidèle à ce second degré très assumé, le clip de “Lost in Playlists” est encore plus décomplexé : au lieu de batailler pour caser leur musique dans les playlists officielles, le groupe se met en scène et recrée chacun des artworks pour y figurer. Efficace, non ?

Newsletter Jam.

Recevez chaque semaine toutes les actualités musicales proposées par Jam., la radio "faite par des êtres humains pour des êtres humains"

OK