Kings of Convenience : le retour inopiné des rois du Nord

12 ans c’est long… mais pas assez pour altérer le talent, l’écriture et l’authenticité du tandem indie folk norvégien, Kings of Convenience.

Après plus d’une décennie d’absence, par un bon matin de la fin avril, Eirik Glambek Bøe et Erlend Øye balancent sans crier gare Rocky Trail, premier extrait de leur nouvel album à venir Peace or love, annoncé pour le 18 juin prochain (EMI).

Kings of Convenience, c’est l’histoire de deux amis musiciens rencontrés sur les bancs de l’école tout là-haut dans le Nord et qui, début 2000, décident de tuer l’ennui et composant de jolies ballades acoustiques. S'en sont suivis trois remarquables albums, tous acclamés par la critique, hissant ceux que l’on aime à associer à Simon & Garfunkel, en pionniers du genre.

Plus de 20 ans après Quiet is the new loud, aucun changement de registre opéré de la part des deux musiciens (et c’est tant mieux). En témoigne le radieux Rocky Trail, leur dernier titre, où se mêlent à la perfection mélodies acoustiques, violon et double jeu de voix.

Un clip et une tournée

Tourné en plan séquence, le clip nous emmène dans l’intimité d’un loft immaculé teinté des couleurs vives de quelques tableaux et jolies tulipes. De quoi donner envie de s’arrêter un temps, prendre le café et pincer les cordes avec ce duo qu’on est plutôt heureux de retrouver, enfin.

En attendant la sortie des 11 tracks de Peace or Love, enregistrés (paraît-il) durant cinq ans dans cinq villes différentes, on vous invite à jeter un œil sur les dates de leur future tournée.

 

Newsletter Jam.

Recevez chaque semaine toutes les actualités musicales proposées par Jam., la radio "faite par des êtres humains pour des êtres humains"

OK