Fête de la Musique 2020: en radio avec Maya Cham sur Jam

Fête de la Musique 2020: en radio avec Maya Cham sur Jam
Fête de la Musique 2020: en radio avec Maya Cham sur Jam - © Tous droits réservés

Vous connaissez sa voix de Pure, son visage de la Une en télé. Maya Cham sera la première animatrice de l'histoire de la chaîne Jam à l'occasion de la Fête de la Musique 2020. Un week-end entier, durant lequel la radio va bousculer ses propres codes et sa grille... en mode 100% belge!

Rencontre avec Maya Cham

La première animatrice de Jam n'est pas une inconnue. Maya Cham est en effet, depuis de nombreuses années, l'une des voix emblématiques de Pure, où elle a débuté alors qu'elle était encore... étudiante en journalisme. Changement de couloir et de studio à la RTBF: Maya s'écoutera désormais (aussi) sur Jam en DAB+ et sur internet.

J'ai posé quelques questions à Maya Cham, à l'aube d'un week-end spécial Fête de la Musique, dont elle sera la... voix off!

Dix ans de radio cette année, ce n'est pas rien. Des souvenirs de tes débuts à Pure?

"Oui, je faisais alors des chroniques le week-end. Une fois mes études terminées, j'ai travaillé dans un secteur totalement différent, mais la radio me manquait beaucoup (c'est un euphémisme). Je suis retournée frapper à la porte de Pure et, par chance, ils avaient besoin de renfort. J'ai alors intégré l'équipe. Après un an, on m'a proposé d'animer ce qui restera pour moi l'une des plus belles expériences radiophoniques de ma carrière, jusqu'ici..."

La fameuse émission Control Room !

"Exact! Une émission interactive, façon disques à la demande. Pendant 4 saisons, tous les soirs, je retrouvais les auditeurs sur les réseaux sociaux et savourais, avec eux, leurs coups de cœur musicaux. J'ai vécu des moments humainement très forts. Après ça, j'ai eu la chance de co-animer avec Xavier Ess pendant près de 5 ans Empreinte Digitale, un magazine sur les technologies et le monde numérique. Grâce à nos chroniqueurs et invités j'ai découvert un univers passionnant! Ces années-là, j'ai également eu le plaisir de réveiller les auditeurs en douceur le dimanche matin dans Lazy Factory et de les faire danser les vendredis et samedis soirs dans Pure TRAX.  On m'a aussi entendue pendant quelques saisons, comme chroniqueuse dans la version radio de "On n'est pas des Pigeons" sur VivaCité. Donc, en effet, Cédric, la rentrée 2020 marque mes 10 ans d'animation radio."

Nouveau défi, incarner la chaîne Jam et en être la première voix. C'est flippant?

"Disons que c'est un vrai privilège! Sur papier déjà, ce projet me faisait de l’œil: une programmation riche et variée, un espace de découvertes, une sélection alternative, une équipe passionnée. Une fois Jam lancée, c'est rapidement devenu pour moi l'une des radios fréquemment écoutées. Quand on m'a proposé de collaborer avec Jam sur ces émissions spéciales Fête de la Musique, j'ai donc été super emballée. J'espère que les auditeurs, habitués à un flux musical ininterrompu, apprécieront cet accompagnement..."

D'autant plus que, cette année, c'est une édition confinée de la Fête de la Musique qui est organisée...

"C'est vrai, mais c'est une fête quand même! Partager la musique ensemble, réunis dans un même lieu, une salle de concert, une plaine de festival, un club, c'est une expérience magique, qui n'a pas son pendant virtuel. Cela dit, il ne faut pas tenter de recréer ce qui ne peut être recréé, il faut réinventer, en composant avec les contraintes actuelles. C'est exactement ce qu'ont fait tant d'artistes, depuis le début de la crise, avec une énergie, une inventivité dingue et un talent incroyable. Et c'est aussi ce que propose Jam ce week-end: fêter la musique, dans ce contexte si particulier, non pas pour se substituer aux festivités, mais pour proposer une nouvelle façon de vivre cette Fête de la Musique... à distance."

Avec une programmation 100% belge, donc?

"Oui, nous irons à fond les ballons sur nos talents locaux pour fêter la musique, avec ou sans public. C'est d'ailleurs l'occasion de mettre en lumière et en valeur ces artistes, ces techniciens, tous ceux qui gravitent autour de la scène musicale, de les soutenir et de se rappeler à quel point ils font pétiller nos vies. Je serai sur antenne entre 17 et 20h samedi et dimanche, mais je serai entourée, le reste du temps, de talents et de DJs fabuleux!"

Que représente Jam pour toi aujourd'hui dans le paysage radio belge?

"Un défi et un vrai bonheur pour l'amoureuse de musique que je suis! C'est aussi une fenêtre vers un monde de découvertes pour celles et ceux qui ont envie d'élargir leurs horizons musicaux. Enfin, c'est une nécessité, car Jam, par sa programmation éclectique, offre une visibilité à des tas d'artistes de tous les horizons (notamment la Fédération Wallonie-Bruxelles) qui sont, ne nous voilons pas la face, très peu (voire trop peu) présents ailleurs."

Pour suivre Maya Cham, les DJ Sets et une programmation 100% belge, choisissez la Fête de la Musique sur Jam, samedi et dimanche.

Comment écouter Jam

Jam est une radio de la RTBF disponible sur le DAB+ et sur internet avec RadioPlayer, dont la nouvelle version vient de sortir sur iPhone, Android, Carplay et Android Auto. Jam se déguste sans modération, sans interruption, sans discours ou pub envahissante. Jam est la chaîne de l'inattendu et de l’inentendu. Elle est faite par des êtres humains pour des êtres humains.

Découvrez comment écouter Jam sur votre radio DAB +, votre enceinte connectée ou votre smartphone.

Propos recueillis par Cédric