Dry Cleaning: l'alternative pop-rock venue de Londres

Arrêtez tout ! Ne cherchez plus. Le clip le plus moisi de l’année est là, sous vos yeux. Totalement déconseillée aux épileptiques, la nouvelle vidéo du groupe Dry Cleaning sert du pixel à plein pot sur les routes d’Angleterre. Entre zones de chantier et réfection de la bande d’arrêt d’urgence, on tient ici l’un des projets les plus intrigants du moment. Signé sur le prestigieux label 4AD (Bon Iver, Big Thief, The National), le quatuor londonien invente la musique de demain en farfouillant dans le grenier de sa maison de disques (Pixies, Bauhaus et autres Cocteau Twins).

Entre dream pop, new wave et post-punk, le groupe anglais invente d’autres manières d’appréhender la musique. Au chant, Florence Shaw assure le spectacle comme il faut. Au croisement des déclamations poétiques de Patti Smith et d’un radioguidage GPS, sa voix de déesse surfe sur des mélodies électriques, totalement hypnotiques. Si le message distillé sous les pixels du morceau "Strong Feelings" demeure assez cryptique, on décèle tout de même un petit béguin européen. Une déclaration d’amour au vieux continent qui, Saint-Valentin ou pas, fait un bien fou. Petits cœurs et grandes émotions : Jam aime Dry Cleaning. Et vous ?

Newsletter Jam.

Recevez chaque semaine toutes les actualités musicales proposées par Jam., la radio "faite par des êtres humains pour des êtres humains"

OK