Dabeull : "Ma funk, c’est faire de la musique pour donner le sourire"

Il y a des artistes qui dégagent une énergie positive dingue et avec le Français Dabeull, cela s’est ressenti directement au premier contact.

C’est l’artiste Funk le plus en vogue du moment, un musicien qui a su remettre au goût du jour un style bien particulier, la légende raconte d’ailleurs que c’est grâce aux superpouvoirs de sa moustache magique taillée à la perfection qu’il nous envoûte.

Dabeull était présent à Bruxelles à l’occasion de la rentrée de l’émission "Le Feel de Diane" sur La Première. Une rentrée qui avait lieu en grande pompe au Jam Hotel, une coïncidence à ne pas louper pour aller dire bonjour aux copains me direz-vous.

Casquette vissée sur les bouclettes, lunettes rétro et moustache taillée, Dabeull c’est un personnage atypique qui se présente à vous. Accompagné de Diane Marois à qui il a offert les nouveaux habillages sonores de son émission, on a pu creuser un peu plus cet univers musical passionnant.

Pour lui, il le dit en toute légèreté, "la funk c’est comme une religion". De la façon la plus loufoque possible, sa funk c’est "la joie, les blagounettes après chacun sa vision de la funk. Dans la mienne il y a des blagues, des calembours. C’est faire de la musique pour donner le sourire, faire danser, s’amuser à tous moments."

Pourtant, la funk se fait de plus en plus discrète et surtout une funk analogique et pure qui n’est pas un mélange d’électro-funk, de pop funk ou d’autres adaptations du style. Dabeull est un artiste funk, juste de la funk. Quand on lui demande comment il est tombé dedans il répond que "j’ai vu de la lumière, je suis rentré et c’était pas mal, j’ai bien kiffé du coup je suis resté." Mais plus sérieusement, c’est par des amis qui écoutaient ça étant plus jeune qu’il est tombé dedans, "c’était plus facile d’apprendre, de composer cette musique en ayant baigné dedans. Après, j’habitais dans un quartier où j’avais des potes qui rappaient du coup j’ai composé des morceaux pour eux aussi et un autre ami qui lui était plus dans l’électro-clash en fait. Il m’a dit vient on fait un morceau de ça pour rigoler, puis deux, puis il a mis ça sur MySpace puis des labels nous ont contactés donc on s’y est mis plus au sérieux mais à la base c’était pour rigoler."

En somme une grande histoire de potes et de rigolades pour un résultat hautement qualitatif. Cet esprit se ressent d’ailleurs dans ses mini-films (et non des clips) qui accompagnent son univers.

Plus qu’un label, une famille Roche Musique

Tout est histoire de potes, de rencontres et de famille musicale. Dabeull est l’un des piliers épanoui du label Français Roche Musique de Cezaire qui se compose aussi d’FKJ, Darius ou encore Crayon. "Roche c’est une famille de ouf, de dingues. C’est que des artistes au sens plus large que la musique, des gens ouverts sur plein de choses. Musicalement, on a tous une branche, on essaye tous d’apporter quelque chose à la musique. On veut essayer de créer des choses."

Que ce soit en show ou pour les sorties de projets, c’est l’éclectisme et l’inédit qui prime chez Roche Musique. Dabeull en est un parfait exemple.

Quand on lui demande son futur après des compositions magnifiques comme celle du générique du Feel de Diane, qui elle le dit elle-même "est un cadeau exceptionnel car il est composé comme un début de chanson à part entière pas comme habillage, on entre dans un univers comme dans mon émission qui est un voyage dans la musique", Dabeull répond que "c’est un featuring avec Michael Jackson qui est en préparation". Il ne s’arrêtera donc pas de faire rêver les gens. Son rêve à lui, c’est de continuer à faire ce qu’il aime et le faire instinctivement tout en continuant à faire le tour du monde.

Newsletter Jam.

Recevez chaque semaine toutes les actualités musicales proposées par Jam., la radio "faite par des êtres humains pour des êtres humains"

OK