Caribou : Des remixes au poil

Un an après la sortie de son dernier album studio, le Canadien Dan Snaith offre une nouvelle vie à "Suddenly". Remixé par Four Tet, Floating Points, Jessy Lanza et bien d’autres encore, le disque de Caribou se dansent désormais autrement.

Un an ! Voilà maintenant un an que le monde de la musique est à l’arrêt forcé, menotté aux règles imposées par le contexte sanitaire. Pour mesurer l’étendue des dégâts ou, du moins, appréhender l’onde de choc, le dernier album de Caribou est un excellent jalon. Sorti fin février 2020, quelques jours avant le grand confinement, "Suddenly" captait étrangement l’air du temps en douze morceaux électro-pop. "Avec cet album, je voulais insister sur la fragilité de notre réalité", nous confiait alors Dan Snaith depuis un hôtel bruxellois doté d’un bar parfaitement fonctionnel. "À titre personnel, j’ai une vie stable et épanouie. Mais depuis peu, je suis conscient de l’instabilité permanente de la situation. Notre train-train quotidien peut en effet basculer d’un instant à l’autre. Des couples se séparent, certains de nos proches disparaissent et des relations amicales dégénèrent. C’est exactement la même chose à l’échelle planétaire. Du jour au lendemain, le feu ravage l’Australie, l’Angleterre quitte l’Europe et un virus accable la Chine pour, finalement, se propager au reste du globe..."

La métamorphose

Douze mois après sa sortie, "Suddenly" a donc essuyé les effets du confinement. Privé de concerts et de tournées internationales, le disque refait maintenant surface dans une version remaniée par d’autres sensibilités. Remixé par des artistes comme Four Tet, Shanti Celeste, Jessy Lanza ou Floating Points, l’album souligne l’incroyable mue électronique de Caribou. Apparu dans les contre-allées du rock psychédélique au début du nouveau millénaire, le vrai-faux groupe de Dan Snaith est aujourd’hui une incroyable machine à danser. "Parallèlement aux productions enregistrées avec Caribou, je me consacre pleinement à la musique électronique sous le pseudo Daphni", indique le patron des opérations. " Ce projet a modifié mon rapport à l’électro. Mais, pour moi, Caribou a toujours été le monde de toutes les possibilités. J’y mets tous les sons qui me passent par la tête sans me soucier des genres musicaux et des questions de production. Ce projet englobe toutes mes inspirations et toutes mes idées."

Prolonger le plaisir

Sorti en 2010, l’album "Swim" marquait incontestablement un tournant dans l’approche musicale de Caribou. Ouvertement tourné vers le dancefloor, le musicien canadien s’essayait alors à la formule du disque remixé par quelques experts en la matière (DJ Koze, Motor City Drum Ensemble, Gold Panda, James Holden ou Ikonika). Onze ans plus tard, Caribou tente d’oublier les longs mois d’hibernation et tous les rendez-vous manqués avec son public en prolongeant les plaisirs de "Suddenly" via des remixes signés Koreless, India Jordan, Toro Y Moi ou Prince Nifty. De quoi prendre du bon temps en attendant le printemps, les beaux jours… et le déconfinement.

Newsletter Jam.

Recevez chaque semaine toutes les actualités musicales proposées par Jam., la radio "faite par des êtres humains pour des êtres humains"

OK