Pour bien laver son linge, 30°C, cela suffit ?

Laver tout notre linge à 30°C ? Est-ce un bon plan ? Toutes les taches vont-elles partir ? Est-ce aussi économique qu'on le dit ? Voici notre défi famille nombreuse. La tribu Mahaut -Voeten qui habite Waquignies près de Colfontaine a tenté le coup pendant 1 mois. Dans la famille, il y a la douce Léa, 10 ans, Eline la coquine, 11 ans et Lilee la rockeuse de 12 ans. Abel, le petit frère de 3 mois se fait cajoler par Wendy la maman. Et enfin Jérémy, le papa qui a décidé de nettoyer le linge de toute la tribu ! Le défi du mois est de laver les vêtements de toute la maisonnée uniquement à 30°C.

Jérémy est sceptique surtout pour les taches des panades de légumes, de fruits et les cacas de son fils Abel. Les filles, par contre, sont curieuses surtout qu'elles n'ont jamais vraiment fait de machine à laver... Parents et enfants ont choisi leurs vêtements préférés qui seront nos témoins. Nous les avons analysés, détaillés avant de commencer.

Lorsque leur machine à laver de 10kgs tournait à une température de 60°, elle consommait : 0,8 kW/heure. Lorsqu'ils ont diminué la température à 30°C, le compteur a affiché seulement 0,5 kW/heure. Soit, presque deux fois moins...

31 jours plus tard, en utilisant un produit lessive classique, les vêtements des filles n'ont aucune tache. Il est vrai qu'à part Léa, elles avaient choisis des habits plutôt foncés. Par contre, chez les hommes de la famille... Jérémy, qui est mécanicien passe des heures dans son garage. Ses habits, après 1 mois à 30°C, arborent toujours des taches de cambouis, de la graisse. Et sur le bavoir d'Abel aussi les taches sont tenaces. Pour les faire partir, Wendy nous avoue : "Il faut un détachant spécifiques car même à 40,60 ou 90°C, cela ne part pas". Il reste aussi une trace sur son petit pull mais dans l'ensemble, Wendy est étonnée que les blancs sont restés bien blanc, elle est donc convaincue : "On va continuer à laver à 30°C car je gagne du temps et je fais des économies".

Laver à 30°, c'est économique, écologique, cela protège les fibres et les couleurs de nos vêtements et cela nettoie pas mal, sauf bien sûr certaines grosses taches spécifiques. Là vous avez besoin de détachants à appliquer avant le lavage : un peu de savon de Marseille sur les cols de chemise ou un peu de Savon Noir, de la terre de Sommières pour les taches grasses à laisser poser une nuit.

On lave quand même à 60° les draps, serviettes et pyjamas d’une personne malade (précaution importante en ces temps d’épidémies de gastro et de grippe), les vêtements de sport ou ceux particulièrement sales, ou qui ont été en contact avec des fluides corporels (sang, urine…). Pour les articles qui sont en contact fréquent avec le corps (comme les sous-vêtements, linge de lit et de toilette, torchons), on les lave régulièrement à 30°, et une fois par mois, à 60°.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK