On a testé le Nokia 3310 : regardez notre crash test

Vous le savez maintenant, Nokia a réédité son mythique 3310. La nouvelle version, plus fine, plus légère et colorée, est-elle aussi résistante que le légendaire indestructible mobile? On a voulu tester!

Première épreuve : la poche

Pour ce test à valeur hautement scientifique, on n’a pas lésiné sur les moyens. Première étape du crash test : la poche. On a fait chuter le téléphone à un bon mètre du sol sur trois surfaces : de la pelouse synthétique, de la moquette, et du carrelage. Résultat : la coque s’est détachée, et le téléphone a récolé quelques griffes.

Deuxième épreuve : l’échelle

Histoire de repousser les limites du téléphone, on a décidé de prendre de la hauteur en grimpant à quatre mètres d’altitude! Au pied de notre belle échelle, le 3310 s’est disloqué en trois parties : la batterie et la coque se sont fait la malle. Mais après recomposition, l’opération s’est bien terminée et le patient va beaucoup mieux : le téléphone s’est rallumé sans le moindre problème.

L’épreuve ultime

Le 3310 supportait même de se faire passer dessus par un train. Mais la nouvelle mouture supporte-t-elle les poids lourds? On a vérifié en sortant notre plus belle camionnette. Découvrez le résultat en vidéo :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK