Les laitues de nos supermarchés contiennent-elles trop de pesticides ?

Les laitues de nos supermarchés contiennent-elles trop de pesticides ?
Les laitues de nos supermarchés contiennent-elles trop de pesticides ? - © Pixabay

La Belgique est l'un des plus gros producteurs de laitues pommées. Celles que vous achetez en grande surface sont, pour la plupart, cultivées dans le Limbourg, à Wavre Sainte Catherine. Au total, 1 700 000 laitues sortent chaque année de ces serres. Et pour qu'elles restent belles en toute circonstance, elles sont traitées contre les maladies! Un journaliste d'On n'est pas des pigeons a suivi pour nous le parcours de la jolie verte avant d’arriver dans nos assiettes: du champ au supermarché, en passant par la criée et par le laboratoire d’analyses…

Récoltées le matin, les laitues arrivent à la criée dans l'après midi - non sans avoir montré patte blanche. Les contrôles phyto-sanitaires sont systématiques et sont pratiqués avant même la récolte. Celle-ci ne peut commencer que si le laboratoire donne son feu vert.

Les laitues seront vendues le lendemain matin. Les acheteurs de toutes les enseignes de la grande distribution se retrouvent ici pour faire leur marché et tenter d'obtenir le meilleur prix. La moitié des laitues produites en Belgique sont vendues ici. Vous les retrouvez le jour même dans les rayons de votre supermarché. Que reste-t-il alors des pesticides qu'elles ont reçu au début de leur croissance ?

Nous avons acheté des laitues dans cinq grands magasins pour les faire analyser en laboratoire. Tous les échantillons restent en dessous des limites autorisées mais on y retrouve des résidus de fongicides et d'insecticides.

La laitue la plus contaminée en nitrates et pesticides (Carrefour) est également la plus chère. Au total, sept types de résidus s'y retrouve pour un montant de 1,19€. Celle de chez Colruyt, la moins chère, contient pas moins de 4 produits pour un montant de 0,75€. Chez Intermarché et Delhaize, elles contiennent trois substances pour un montant variant entre 0,89€ et 1,09€. La moins contaminée, également la plus grosse, c'est celle de chez Aldi qui coute 0,85€. Même si elle contient, aussi, trois substances, cette salade est moins contaminée parce que les produits utilisés sont moins nocifs pour l'Homme et sont en moins grande quantité.

Aldi a les "meilleures" salades

Aldi avait notamment fait campagne sur le fait qu'ils privilégiaient les fruits et légumes les plus "propres", ceux dont les producteurs s'engageaient à limiter l'utilisation de pesticides. Et cela semble se vérifier!

Des concentrations en nitrate trop élevées

Les concentrations en nitrate sont étonnement élevées. En moyenne, on retrouve plus de 60% des teneurs maximales autorisées, mais ça monte parfois jusqu'à 75% (Carrefour). La marge d'erreur est pourtant limitée à 15%...

Il faut savoir aussi que lorsqu'on récolte les salades, on enlève les premières feuilles extérieures, celles qui ont reçu le plus de produits. Si on ne les enlevait pas, les teneurs seraient encore plus élevées.

Que peut faire le consommateur ?

Pas grand chose malheureusement. Laver sa salade, évidemment, mais on sait que le lavage n'enlève pas grand chose des résidus. Il faut éventuellement enlever les feuilles extérieures.

Heureusement, on commence à utiliser des nouveaux produits, moins toxiques, comme le spinosad. Par contre, on retrouve sur la plupart des échantillons du boscalid. Cette substance est resp onsable de la disparition des abeilles...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK