Les idées reçues : la biscotte est un aliment de régime

La biscotte est un aliment de régime! Eh bien pas vraiment, c'est une idée reçue! La biscotte c'est plus gras et plus sucré que la pain. Vous le saviez, ça?  

Vraiment, la biscotte peut-elle aider à maigrir? Pour le savoir, nous avons posé la question à un expert à l'Université de Liège. Nicolas Paquot est médecin au CHU de Liège et professeur de nutrition à l'Université de Liège. Alors, la biscotte, bonne pour le régime? " Absolument pas, la biscotte n'est pas spécifiquement un aliment de régime parce-que si on la compare au pain, elle est plutôt plus sucrée, plus grasse et donc plus calorique et dès lors, elle n'a pas d'avantage particulier pour un régime " .

La preuve : lorsque vous regardez les indications sur les emballages, vous remarquerez que la biscotte contient des huiles végétales et du sucre. Par rapport au pain, on peut même être beaucoup plus précis : dans le pain, en moyenne, par 100 grammes, il y a 1,4 grammes de graisse contre 6 grammes dans la biscotte. Il y aussi du sucre : 2,2 grammes dans le pain et 9 grammes dans la biscotte! C'est clair : la biscotte est plus calorique. Par rapport au pain, ce n'est pas un aliment de régime. D'ailleurs, si vous désirez faire un régime, pourquoi ne pas acheter tout simplement du pain, mais pas n'importe quel pain : du pain de ménage comme le précise Eric Meunier, professeur de boulangerie au CERIA .. "... si on choisit un pain, il vaut mieux choisir un "pain de ménage" qui ne contient pas de matières grasses ni de sucre tandis que celui que vous achetez habituellement est un "pain spécial" qui en contient".

Mais voilà, aujourd'hui il est très difficile de trouver, en boulangerie, un vrai "pain de ménage", sans graisse ni sucre ... pourquoi alors ne pas le faire vous-même avec juste de la levure, de l'eau, de la farine, du sel et un peu d'huile de coude. Et si vous appréciez le croquant de la biscotte ... un truc tout simple : faites griller votre tranche de pain!

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK