L'alcool réchauffe? Vrai ou faux?

Le froid polaire est tombé sur nos contrées et lorsque l'on gèle, on se dit qu'un petit verre d'alcool nous réchaufferait. Rien que d'y penser, on imagine déjà la chaleur du breuvage qui nous envahit. L'alcool réchauffe? Vrai ou faux? Pour y répondre, les frères Pédros, Antoine et Arthy, deux danseurs professionnels, se sont livrés à une expérience extrême.

Lors d'une séance de patinage sur glace, nous avons demandé exceptionnellement à Arthy de boire de l'alcool. Mais avant de commencer, nous avons pris la température corporelle des deux as de la piste: Arthy 36,2C°, Antoine 36,1C°. Nos deux "hip hopers" ne sont pas à la base très à l'aise sur la glace mais l'alcool n'aide pas vraiment. Surtout au niveau de l'équilibre, Arthy le perd complètement. Pendant une heure, Arthy a donc bu des gorgées de rhum que sa flasque contenait.

Après plus d'une heure de patinage, nous avons repris la température du corps des deux testeurs. Celle d'Antoine qui n'a pas bu une goutte d'alcool est passée de 36,1°C à 36,2°C. Elle a augmenté de 1 dixième. Une hausse de température expliquée par son activité physique. Pour Arthy qui a bu du rhum: "J'étais à 36,2°C je suis passé à 35,6°C". Sa température corporelle est donc tombée de 6 dixièmes. Si la température du corps de Arthy a baissé? Il a pourtant chaud, très chaud... N'est-ce qu'une illusion?

Pour y répondre, nos deux compères ont rendez-vous au cabinet du docteur Munck, ce chirurgien est spécialisé dans les maladies vasculaires. Il nous explique comment le corps d'Arthy a réagit à tout l'alcool qu'il a ingurgité : "Immédiatement, on a une sensation de chaleur qui envahit le cœur et les mains mais effectivement la température du corps diminue et a diminué. Le sang de l’intérieur (chaud) va vers l’extérieur (froid) et va donner cette sensation de chaleur. Ensuite à l’extérieur, il va se refroidir et retourner vers l'intérieur et finalement, abaisser un petit peu la température. Plus on prend de l'alcool et plus la température de notre corps baissera jusqu'à avoir des frissons."

Danger!

Et cela peut même être dangereux : "Si on boit beaucoup d'alcool on va perdre la notion du froid et si on est dehors, on tombe dans la neige et on y reste et cela peut être très dangereux". Certaines revues scientifique mesurent même cela: "La température du corps s'abaisse d'un demi-degré par fraction de 50g d'alcool absorbé". La sensation de chaleur peut donc masquer un abaissement de température et entraîner des problèmes graves par temps froid. Évitons donc de boire de l'alcool pour nous réchauffer surtout que lorsque l'on dégrise, on se rend vite compte du froid qui nous envahit. Un petit conseil de l'Institut suisse de prévention de l'alcoolisme : "Remplissez votre mignonnette de "punch" à l'argousier: thé noir, sirop d'argousier, jus de sureau, citron, clou de girofle, sucre et cannelle. Un plein de vitamines et d'énergie."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK