Colas de supermarché contre vrai Coca : on vous a mis au défi de faire la différence

Quand on se promène dans les allées de son supermarché habituel et qu'on est pris d'une soif d'aujourd'hui (comme disait la pub il y a quelques décennies), il arrive souvent qu'on s'empare d'une bouteille de Coca. Du vrai Coca-Cola, à 1,96 euros la bouteille d'un litre et demi. Certes, il y a bien des marques génériques, nettement moins chères, mais on ne leur fait pas confiance. On se dit que le goût ne sera pas le même. A tort? A raison? C'est ce que les Pigeons ont voulu savoir ...

Direction un centre commercial du Brabant wallon

Dans nos réserves, cinq bouteilles de cola :

  • Le River Cola de chez Aldi (50 centimes la bouteille d'un litre et demi)
  • Le Cola 365 de chez Delhaize (50 centimes aussi pour 1,5 l)
  • Le Cola Classic de chez Carrefour (1,09 euros pour 1,5 l)
  • Le Cola Everyday de Colruyt (50 centimes pour 1,5 l)
  • Et le Cola de chez Coca, l'original (1,96 euros pour 1,5 l)

Une mission : faire goûter de (petits) gobelets de ces cinq boissons aux passants et leur demander de désigner lequel contient le VRAI Coca.

Des cobayes au cola

On ne va pas vous détailler tous les résultats de ce test qui n'a pas de valeur statistique (l'échantillon étant à la fois trop faible et probablement pas très représentatif), mais sachez que, sur quatorze personnes qui se sont prêtées au jeu, seules quatre ont su trouver le vrai Coca. Autrement dit : dix de nos cobayes ont désigné comme le vrai Coca une marque générique, nettement moins chère.

Quelle conclusion en tirer?

Vous pouvez vous dire que, si le vrai Coca coûte quatre fois plus que ses équivalents génériques, on n'est pas sûr qu'il soit pour autant quatre fois meilleur. Mais il est également vrai que, vu les difficultés à distinguer un cola d'un autre quand on en boit cinq à la suite et qu'on a la bouche noyée par le sucre, quatre bonnes attributions sur quatorze, ce n'est déjà pas si mal.

De toute façon, à la rédaction, ça fait longtemps qu'on a réglé le problème : on boit de la bière.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK