SereniMax: l'application qui rassure acheteurs et vendeurs de voitures d'occasion

S'il est bien un domaine où l'arnaque est fréquente, c'est celui des véhicules d'occasion. Même la garantie obligatoire pour les vendeurs professionnels ne met pas l'acheteur à l'abri d'éventuels ennuis. Alors que dire lorsque les transactions s'effectuent entre particuliers? Sachant que 41 pourcent des voitures tombent en panne dans l'année suivant l'achat, il y a de quoi s'inquiéter. D'où l'idée des fondateurs de SereniMax de lancer leur produit sensé rassurer les protagonistes.

Des craintes de part et d'autre

Pour le vendeur, les craintes principales sont l'accident au moment de l'essai ou l'arnaque lors du paiement. L'acheteur, lui, souhaite éviter de tomber sur une "voiture du lundi", celle qui est remplie de défauts cachés qu'il ne remarquera que trop tard, lorsque les pannes surviendront. Le but de l'application est de proposer des solutions adaptées à ces cas de figure.

Après s'être inscrits, le vendeur et l'acheteur peuvent convenir d'un rendez-vous via l'application SereniMax. Les profils sont échangés afin d'éviter une première fraude à l'identité puis un essai routier est prévu pour 15 euros, à charge de l'acheteur. Celui-ci a droit à maximum quatre heures de conduite en bénéficiant d'une assurance omnium totale d'Axa. En cas de vol ou d'accident, le vendeur sera donc dédommagé.

Pendant ce laps de temps, le candidat acheteur peut se rendre dans un des 120 centres Bosch Car Service où le véhicule peut être expertisé selon deux types de diagnostiques. Le basique couvre tout de même 60 points de contrôle en plus de ceux déjà vérifiés par le contrôle technique obligatoire. Le diagnostique expert monte à 125 points et inclut un essai routier de la part du garagiste. Ils sont respectivement facturés 99 et 169 euros.

Ensuite, c'est donc en toute connaissance de cause que l'acheteur peut ou non poursuivre la transaction.

Après négociation du prix, le vendeur peut alors encaisser l'argent de manière sécurisée, car également gérée par une des fonctionnalités de l'application. A condition bien entendu que le candidat acheteur ait approvisionné son compte, en quelques clics, sans échange de billet ou de chèque, un véhicule peut ainsi changer de propriétaire, même un jour de fermeture des banques!

Pour que le nouveau propriétaire soit définitivement rassuré, il peut aussi opter pour une garantie d'un an, dont le prix varie en fonction du type de véhicule.

Encore des preuves à faire

Sur le papier, SereniMax est une invention intéressante. Elle permet d'éviter bon nombre de mauvaises surprises liées aux transactions automobiles entre particuliers. Mais comme le produit est neuf, il doit encore se faire connaître. Les concepteurs ont tiré les enseignements de leur autre application de voitures partagées, CarAmigo, mais ici, on parle de sommes bien plus conséquentes que des petits montants de location. Sans parler de contraintes, on notera tout de même quelques gênes, comme l'obligation pour les deux intervenants de s'inscrire sur l'application. Une application gratuite, mais dont les services sont payants. Et si l'acheteur endosse la majorité des frais, le vendeur aura quand même un petit montant (une grosse trentaine d'euros) débité de la somme finale. Mais pour obtenir une tranquillité d'esprit peu courante dans ce cas de figure, il convient de faire de légers sacrifices financiers. Le but étant de payer un peu maintenant afin d'éviter de dépenser beaucoup plus ensuite, lorsque les éventuels ennuis surviendront.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK