Thierry Deboulle, un huissier de justice sur le plateau des Pigeons

Thierry Deboulle, un huissier de justice sur le plateau des Pigeons
Thierry Deboulle, un huissier de justice sur le plateau des Pigeons - © Tous droits réservés

Thierry Deboulle, huissier de justice

Thierry Deboulle, huissier de justice et Vice-Président de la Chambre nationale des huissiers de justice, a répondu présent à l'invitation de Fred qui souhaite l'entendre sur son métier, un métier pas très bien vu, il faut le reconnaître. Thierry Deboulle est devenu huissier pour le contact avec le justiciable et par envie d'expérimenter le droit judiciaire. Il essaye d'être social et loyal même si parfois il doit saisir des biens ou, mais c'est devenu un rien désuet, retrouver le mari infidèle tantôt caché dans un jardin, tantôt, et oui, enfermé dans un frigo!

Evolution du métier d'huissier et place des femmes

Le métier d'huissier évolue avec le temps, l'informatique notamment facilite les recouvrements de masse pour les hôpitaux ou encore les parkings. Annie buzz et signale que, dans le rapport 2016 des huissiers, peu de femmes apparaissent. Ont-elles trop de coeur? C'est surtout lié à la difficulté du métier, dit alors Thierry Deboulle qui a déjà été menacé et protégé par la police. Mais là aussi les choses évoluent et les femmes tout doucement se font plus nombreuses.

Saisie de biens

Enfin, à une dernière question de Fred sur l'achat de biens saisis, Thierry Deboulle répond que l'on peut parfois faire des affaires. Une précision encore concernant le tarif des huissiers lors d'une saisie, cela dépend du montant à recouvrir, une saisie pouvant coûter 200 ou 300 euros.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK