L'ail des ours: comment utiliser cette plante?

Il y a quelques semaines, Hubert nous a préparé une très bonne soupe d'ortie. Aujourd'hui il a décidé de remettre le couvert avec une autre plante qui revient furieusement à la mode: l'ail des ours.

Son appellation lui vient du fait qu'elle fleurit en mars - avril, au moment où les ours sortaient d'hibernation, mais on l'appelle aussi ail sauvage ou ail des bois. La floraison est terminée mais sachez que l'on en trouve encore. C'est une plante vivace, facile, que l'on peut repiquer. C'est tellement "tendance" que tout le monde en veut!

Un goût plus subtil que l'ail, pouvant rebuter certaines personnes

Le retour de l'ancien, le besoin de trouver des choses authentiques et originales et le fait que toutes les parties de la plante peuvent s'utiliser, voilà ce qui explique un tel engouement. C'est au printemps que les feuilles sont les plus tendres et ont le plus d'arôme. Mais on en trouve très facilement tout le temps en pot dans les magasins bio ou végétariens. Son gout est beaucoup plus subtil que l'ail qui rebute certaines personnes...

L'ail des ours s'utilise en cuisine. Il se consomme cru, en salade, ou cuit, mais là il perd un peu de sa finesse. Vous pouvez l'ajouter à vos soupes, pommes de terre, gratins, omelettes, pâtes ou encore en faire du beurre à l'ail. Il se marie bien avec les viandes rouges et les volailles, les poissons, la majorité des légumes, avec le fromage aussi.. Très connu aussi, on peut en faire du pesto. C'est très facile à faire mais on le vend aussi tout préparé.

Une herbe utilisée à des fins médicales

Les Celtes et les Germains utilisaient déjà cette herbe à des fins médicales. L'ail des ours se digère plus facilement que l'ail. Il soulage les maux d'estomac et les ballonnements. Il désinfecte l'intestin et serait vermifuge. C'est un antibiotique naturel... L'ail des ours est encore plus concentré, regorge de vitamine C antioxydante. C'est bon pour la digestion mais aussi pour la circulation sanguine et cela fait baisser la pression artérielle. De plus, il éliminerait le mauvais cholestérol. Il est conseillé en cas de rhumatismes et d'arthrite. Cette plante très populaire en phytothérapie est consommée sous toutes les formes (extraits, poudres, teintures, gélules, comprimés, pommades, etc.).

Cependant, l'ail des ours est déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu’aux jeunes enfants. Il est également déconseillé en cas d’irritations gastrique, intestinale ou urinaire, en cas de maladies de peau, d’inflammation des voies respiratoires. Son principal danger survient lors de la cueillette ou quand il n'est plus en fleur, on confond alors très facilement ses feuilles avec celles du muguet et du colchique, tous deux des plantes vénéneuses et très dangereuses. Donc si vous cueillez l'ail des ours dans les bois, redoublez de prudence!

Recette de pesto à l'ail des ours:

Ingrédients:

  • 100g de feuilles d'ail des ours
  • 50g de parmesan frais entier (meilleur que déjà râpé)
  • 2dl d'huile d'olive
  • 50g de pignons de pin
  • 50g d'amandes émondées moulues
  • poivre
  • 1/2 càc de sel

Préparation:

Mixer et mélanger le tout.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK