L'aérogommage : technique facile pour redonner vie à vos meubles

Il y a un petit mois, Hubert avait relevé un défi dans l'émission On n'est pas des pigeons : Anne-Laure et lui-même devaient décaper un vieux meuble peint. Alors qu'Anne-Laure utilisait un produit du commerce, Hubert avait réalisé un produit maison. Celui-ci a aussi bien fonctionné que le produit industriel. Seulement, pour décaper, il faut pas mal de courage et ce n'est pas sans risque. Heureusement, depuis une dizaine d'années, une nouvelle technique est apparue : il s'agit de l'aérogommage, appelé également sablage du meuble.

Un compresseur produit de l'air sous pression. Celle-ci traverse une sableuse qui lui mélange des grains très fins de l'ordre de 7/8 microns. L'ensemble est alors projeté sous basse pression sur le meuble à décaper. Le résultat est surprenant, on voit la peinture disparaître à vue d’œil et le bois naturel réapparaitre. Pour éviter d'abimer le bois, il faut utiliser une technique bien précise : il faut passer souplement et régulièrement sur la surface sans insister sur un point sinon cela se marque très rapidement. Il faut savoir aussi que plus le grain projeté sera gros, plus les dégâts peuvent être importants. Pour un meuble, on utilise des microns extrêmement fins mais pour une façade, les grains sont beaucoup plus gros.

Plusieurs matières peuvent être projetées : poudre de corindon, bille de verre, grenailles diverses, et même bicarbonate de soude. Ces poudres sont plus ou moins dures. Il faut sabler le bois avec un grain plus mou que pour le métal.

On peut également sabler d'autres matériaux : plastique, céramique, marbre, métal rouillé, etc. Le matériel que vous sablez détermine le type de grain vous devez utiliser. Seules les anciennes peintures au plomb posent des difficultés. Dans ce cas-là, il faut d'abord gratter à la main.

L'hydrogommage : technique moins poussiéreuse

Cette technique est très écologique puisqu'elle est sans agent chimique. Le seul petit problème, c'est que cela fait énormément de poussière. Si vous travaillez à l'intérieur, vous avez intérêt à tout calfeutrer. Une technique permet d'avoir moins de poussière : l'hydrogommage. Dans ce cas-là, le grain est mélangé à de l'eau pour être projeté. Cette dernière technique n'est surtout pas à reproduire à l'intérieur puisqu'elle inonde tout.

Quant au prix, il est difficile de donner une fourchette de prix pour l'aérogommage parce que cela dépend de la grandeur et de la difficulté du travail. Un grand secrétaire peut monter jusqu'à 250 euros tandis qu'une table de nuit avec moulures peut coûter jusqu'à 80 euros. On peut aussi louer le matériel mais cela revient assez cher : il y a la sableuse, le compresseur et le sable. Si vous n'avez qu'un meuble à faire, cela n'est vraiment pas intéressant. Privilégiez cette alternative quand vous avez plusieurs meubles à décaper.

Dernière précision : dans tous les cas, le port d'un masque et de gants est obligatoire. Pensez aussi à aérer la pièce où vous le faites.

Bon courage !

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK