De la bouillie bordelaise pour votre jardin

Après les vacances de carnaval, en mars, c’est enfin le retour du printemps et le jardin commence à reprendre vie! C’est le grand départ d’une nouvelle saison de jardinage.

Un mélange de sulfate de cuivre et de chaux éteinte

Et c'est là que l'on se sent à nouveau en pleine forme : on taille, on plante, on bêche et on commence à utiliser de manière courante la "bouillie bordelaise". Rien à voir avec le bouilli de bœuf et à part les jardiniers beaucoup ne savent pas ce que c'est... La formule est simple, cette poudre bleue (il y en a de l'incolore) est un mélange de sulfate de cuivre et de chaux éteinte. Effectivement c'est un produit surtout préventif contre les champignons et les maladies cryptogamiques telles que le mildiou, la cloque du pêcher, les tavelures, les pourritures etc. Cela existe depuis plus d'une centaine d'années. Et le cuivre, il faut le rappeler, est encore le principal fongicide autorisé en agriculture biologique.

Inventée par des viticulteurs, c'est un peu la recette de grand-mère sans molécules de synthèse. On se dit que si c'est toléré en agriculture biologique on peut y aller, il n'y a pas de problème... et c'est bien là le problème. On a tendance à en mettre beaucoup trop, trop concentrée, et à la longue, cela provoque une pollution des sols. Les plantes ne peuvent, en effet, absorber tout le cuivre. C'est très négatif car le cuivre qu'elle contient va éliminer les champignons du sous sol, cela tue les vers de terre, ce qui appauvrit les sols et risque de polluer la nappe phréatique. De plus, le sulfate de cuivre, utilisé dans la bouillie bordelaise, est la forme de cuivre la plus toxique pour l’homme. Il provoque de sévères irritations cutanées et oculaires, et est toxique en cas d’ingestion.

Le jardinier amateur, pas assez averti

Restez tout de même prudent, un accident est vite arrivé. C'est aussi mauvais pour les poumons. Déjà en 1969, des chercheurs de l'université de Lisbonne ont décrit le "syndrome du poumon des pulvérisateurs des vignes ". En réalité, le jardinier amateur n’est pas assez averti. On conseille rarement le port d'une tenue de protection, au plus certaines marques conseillent de porter des gants pendant la préparation du mélange. Ce n'est pas assez! En Europe, cinq Etats interdisent les pesticides au cuivre (le Danemark, la Finlande, la Grèce, les Pays-Bas et la Suède). En novembre dernier, l'Union européenne a réduit les doses autorisées au grand dam des vignerons. La directive est entrée en vigueur le 31 janvier dernier.

Des alternatives à la bouillie bordelaise sont à l'étude. Certains extraits de plantes, comme les prêles, les orties ou le yucca, ont des propriétés fongicides, hélas pas aussi efficaces pour le moment que le cuivre. On peut aussi faire une préparation maison : Pour cela vous avez besoin d'une cuillère à soupe de bicarbonate de soude, de quatre litres d'eau, de deux cuillères à soupe de savon noir. Renouvelez la pulvérisation après la pluie.

Plus étonnant, mais cela ne marche que pour l'oïdium, c'est le lait. A la lumière, les protéines du lait se transforment en agents oxydants et détruisent le mycélium des champignons (Délayez un dixième de lait pour un litre d'eau).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK