Ampoules LED: des mises en garde pour la santé à prendre en compte

Ces trois dernières années la vente de ampoules Led a augmenté de 60%. Mais un avis du Conseil supérieur de la Santé vient de lancer un fameux bémol. Il met en garde contre une trop forte exposition aux ampoules LED. D'autres pays ont émis de telles mises en garde : la France et la Hollande.

Les ampoules LED sont de plus en plus utilisées : dans l’éclairage, dans les écrans télé, les smartphones, les tablettes et même les jouets. La composition de la lumière d'une lampe LED est différente de la composition d'une lampe à incandescence. Dans les ampoules LED, la composante bleue est plus importante que dans la lampe à incandescence. L'importance de ce bleu la rapproche du spectre de la lumière solaire. Ce qui veut dire que le soir l'éclairage LED pourrait donner de faux signaux à notre horloge interne. Par exemple, cette lumière pourrait faire croire que c'est le milieu du jour alors que c'est le soir et ainsi fausser nos biorythmes ce qui pourrait avoir des conséquences sur la santé.

Intensité trop forte et effet coup de soleil

Mais il y a autre chose aussi que dénonce le Conseil supérieur de la Santé : la forte intensité lumineuse des ampoules LED et leur caractère directionnel accroissent le risque d'effets dits "photo-biologiques" principalement au niveau de la rétine où ils peuvent provoquer la destruction ou la dégradation de cellules. Cela vaut surtout pour les enfants de moins de 8 ans dont le cristallin, plus transparent, ne filtre que très peu le bleu, contrairement à celui des adultes. C'est une source d'inquiétude supplémentaire. 

Le Conseil supérieur de la santé note également, mais dans une moindre mesure, des lésions cutanées éventuelles. L’effet coup de soleil. C’est rare mais c’est un risque pour les personnes qui sont vraiment exposées à un éclairage LED intense et qui prennent des médicaments photo sensibilisants.

Doit-on pour autant revenir aux ampoules à incandescence ?

Non ! Il faut relativiser, tous ces effets négatifs dépendent de l’utilisation qu’on en fait, de la durée d’exposition, de la distance par rapport à la source lumineuse. Il ne faut pas fixer des LED évidemment. Le Conseil supérieur de la Santé estime que l'utilisation de jouets avec écrans LED devrait être déconseillée aux enfants de moins de 8 ans en fin de journée. Il demande que des efforts soient faits par l'industrie afin de réduire autant que possible le contenu en bleu de l'éclairage LED en particulier celui des écrans et celui destiné aux lampes de chevet ou à l'éclairage des chambres à coucher.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK