Ouvrir votre maison en votre absence pour faire entrer un coursier, vous oseriez ?

Vous connaissez ça : vous attendez avec impatience un paquet commandé sur internet. Il n'arrive pas. Et c'est, évidemment, au moment où vous vous absentez trois secondes que le livreur arrive et dépose un petit mot : "Je suis passé. Vous n'étiez pas là. Je repasserai une autre fois. Peut-être". C'est rageant, hein !

Eh bien, Parcify a la solution ! Enfin, c'est ce qu'ils affirment. Cette jeune start-up teste, sur la région anversoise, un système de livraison avec clé intelligente. Bon, aujourd'hui, les machines sont plus intelligentes que certains humains, mais la clé intelligente, c'est quoi donc ?

Patrick Leysen, qui dirige la start-up, a les explications :

La serrure électronique est connectée à votre wifi. L'habitant de la maison peut ouvrir à distance sa porte pendant dix secondes. Le coursier entre, dépose le colis derrière la porte et referme avant de repartir pour la prochaine livraison.

La serrure électronique, c'est donc un boîtier qui se fixe sur la serrure de la porte de la maison. A l'intérieur, vous mettez la clé. Et, à distance, vous pouvez l'actionner. Pour ouvrir et fermer la porte.

Le livreur a exactement 10 secondes pour déposer le paquet et refermer la porte.

Mais que se passe-t-il s'il reste plus longtemps ?

Les explications de Thomas De Moor, de Parcify :

Automatiquement, une notification dans notre application est envoyée au consommateur et à notre centre de contrôle. A ce moment là, on prend des mesures : on appelle le coursier et on voit ce qui se passe, pourquoi il a besoin de rester plus longtemps dans la maison...

- Ça implique que vous ayez une confiance absolue en votre coursier.

Oui, on fait confiance à nos coursiers. Mais ils sont également trackés avec de la géolocalisation : à chaque instant, on sait où ils se trouvent.

Attention, pirates ?

Autre souci : avec un système qui fonctionne via l'internet, le moindre bug ne risque-t-il pas d'ouvrir la porte de votre domicile aux pirates informatiques ? Parcify se veut rassurant : le fabricant de la clé l'a soumise à des hackers. Et, Patrick Leysen est formel :

Aujourd'hui, il n'y a pas de faille dans le système. Mais c'est quelque chose qu'on suit de près, comme le monde évolue très vite...

- Et donc s'il y a une faille un jour, vous rembourserez les gens qui se seront fait cambrioler ?

Aujourd'hui, on suit de près toutes les évaluations et on verra ce qui se passe dans le futur...

Et pour les appartements ?
On l'aura compris : Parcify est en phase de test. Un test qui se déroule dans une vingtaine de foyers. Dont quelques immeubles à appartements. Là, le coursier se contente de déposer le colis derrière la deuxième porte. Mais donc, n'importe quel visiteur ou habitant peut prendre le paquet ?

Oui, c'est un test qu'on fait, on expérimente quel est l'effet : est-ce qu'on fait confiance aux voisins dans le même bâtiment ou pas?

Parlons sous

La clé coûte 250 euros. Et même si le prix diminuera en cas de généralisation du système, elle reste plutôt un investissement à réserver à ceux qui ne supportent VRAIMENT pas de recevoir un avis de passage dans leur boîte aux lettres

Amazon ? Même pas peur !

Amazon a annoncé qu'il développait un système semblable aux USA. Parcify n'a pas peur : en Belgique, Amazon fait passer ses livraisons par Bpost... Qui est le principal actionnaire de Parcify !

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK