Les webtoons : ces drôles de BD qui vont débarquer sur votre téléphone

Ceci n’est pas une simple bande dessinée. Ceci est un webtoon. Comprenez : un récit spécialement dessiné pour être lu sur smartphone ou tablette. On ne tourne pas la page, on scrolle, on fait défiler l’histoire.

Le webtoon vient de Corée du sud (un Coréen sur cinq aurait délaissé les mangas pour lire ses BD sur son téléphone). Mais, depuis janvier, les éditions Dupuis se sont lancées dans ce genre, avec sa plateforme webtoon factory. Objectif : aller chercher un nouveau public.

Attirer les 14-27 ans

Comme l’explique Cédric Robert, responsable du développement numérique chez Dupuis :

La génération qu’on vise, ce sont les 14-27 ans. Aujourd’hui, elle n’est plus sur de la BD, ni même du manga papier. Aujourd’hui, elle est sur un peu de jeu vidéo, un peu de musique, un peu de série télé, un peu de manga, un peu de BD…

Et donc, puisque cette génération veut tout lire sur le net, la BD papier est condamnée ?

Non, on ne pense pas. Notre démarche est d’offrir un produit complémentaire au format papier pour une génération qui est collée à son téléphone. On vient lui mettre le produit dans ses mains en lui racontant des histoires qui lui parlent.

Parlons prix : ça coûte combien de lire un webtoon ?

Un épisode coûte en moyenne 30 centimes. Vous les achetez via des packs de 2, 5 ou 10 euros. Une série compte en moyenne 24 épisodes : le premier est gratuit, les deux suivants le sont aussi moyennant l’utilisation d’un compte. Et la série devient payante à partir du 4° épisode.

Pour une série complète, comptez dans les six euros.

Un webtoon, ça se lit vite ?

Geoffo est le dessinateur de Nowera, un webtoon mettant en scène le DJ kid Noize. Les épisodes sont avalés en combien de temps ?

- Ça varie, selon le nombre de dialogues, entre 5 et 10 minutes.
- C’est pas long…
- Je peux vous retourner la pareille avec la BD classique : une planche de Cubitus, ça se lit en moins de cinq minutes…

Monte le son…

Si on fait un webtoon avec Kid Noize, logique d’y ajouter du son ! Pourtant, Kid, la plupart de ceux qui consultent leur smartphone le font sans le son…

Le challenge, c’est justement de pouvoir lire ces webtoons avec et sans son. Certains scénarios tournent autour du son, mais ils doivent aussi pouvoir fonctionner en muet.

En même temps, la BD, ça fait plus de 100 ans qu’elle vit très bien sans le son. Kid Noize a réponse à tout :

C’est un peu comme quand la bande dessinée est passée du noir et blanc à la couleur. Aujourd’hui, elle adopte le son. Elle sera certainement en 3D dans quelques années. Ça reste des dessins qui racontent une histoire…

En direct de Corée

Amandine De Keermaecker travaille chez Dupuis. Mais elle n’a pas attendu que son employeur se lance dans les webtoons pour en dévorer. Ça fait cinq ans qu’elle est une fidèle de plates-formes coréennes.

Ses stats :

  • Passe entre 1/2 h et 3/4 h par jour à lire des webtoons
  • Dépense une quarantaine d’euros par mois pour se payer ses webtoons
  • Suit une trentaine de séries différentes

J’ai l’impression qu’on va plus loin avec les webtoons. Qu’ils permettent plus de choses et sont plus ouverts à des thèmes qu’on n’oserait peut-être pas imprimer ou vendre en magasin. C’est plus un laboratoire…

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK