Sauvez nos vieux ascenseurs! Un patrimoine en danger?

Est-ce la fin des vieux ascenseurs? Vous savez, ceux qui ont encore une double grille en bois et qui grincent un peu entre deux étages. Ils sont en tout cas dans le collimateur d'organismes de certification. En cause: une législation relative à la sécurité qui prévoit la mise en conformité des ascenseurs datant d'avant 1958. Ils doivent être remplacés par des nouveaux avant fin 2022. Ou alors être rénovés à l'ancienne... c'est encore possible. C'est en tout cas l'objectif de l'asbl "Save our elevators"... qui veut conscientiser les propriétaires afin de préserver ce patrimoine.

A "On n'est pas des pigeons", nous avons suivi les pas du président de cette asbl à Bruxelles, plus précisément à Ixelles. Là, certains bâtiments gardent encore le cachet du début du siècle dernier. Rencontre avec Sydney Schreiber dans son immeuble, ce passionné a décidé de défendre ce qui est cher à ses yeux : "Cet ascenseur dans ce hall d'entrée, c'est notre chez nous et on veut le garder comme il est parce qu'on l'aime comme ça!". Sydney veut préserver les vieux ascenseurs comme le sien. Voilà pourquoi il a créé l'association "Save our elevators". Ces ascenseurs sont en effet menacés d'extinction. Ils sont en tout cas dans le collimateur d'une législation qui oblige les propriétaires à les moderniser en vue d'accroître la sécurité. Un exemple? "Vous voyez ici, dit-il, il y a des grilles des deux côtés de la cabine. Ils veulent que l'on change les grilles par des portes".

Un artisan ascensoriste

Et pourtant, c'est possible de faire autrement. Pour nous le prouver, Sydney nous emmène dans un beau quartier de Schaerbeek. Là, il nous présente un artisan ascensoriste. Paul Marien a complètement restauré un ascenseur qui a été agréé et répond ainsi maintenant à toutes les normes de sécurité. Démonstration. Premier cas de figure: l'ascenseur n'est pas à votre étage .... "... lorsque l'ascenseur n'est pas à notre étage, il est impossible d'ouvrir la porte. C'est une serrure positive. La fermeture est contrôlée électriquement ". Deuxième exemple: une fois à l'intérieur, que se passe-t-il si on passe une main à travers la grille? "Si je passe ma main pendant qu'il monte, par exemple, il va s'arrêter. Il y a des capteurs qui détectent ma main et mettent l'ascenseur en sécurité, à l'arrêt". Et si par mégarde, en montant les escaliers, on introduit son bras dans la cage d'ascenseur? Résultat : "Il s'arrête tout de suite!". L'ensemble des travaux a environ coûté 60.000 euros. Pas trop cher en tout cas, à entendre une co-propriétaire : "C'est magnifique, il a été refait à l'identique. Un ascenseur moderne, c'est affreux, on est enfermé dedans et ça allait dénaturer l'immeuble. Surtout, ça coûtait le double". Beau, sûr et pas cher, que demander de plus? Mais rien n'est simple dans notre pays. Paul a tenu à nous montrer, un peu plus loin, un autre ascenseur, complètement rénové aussi mais dans ce cas-ci, l'homologation a été refusée. Rien à voir avec l'ascenseur, c'est une question de ... lumière : " Ici, au sol, à chaque palier, il faut 50 lux et ils ne les ont pas. Il faut installer d'autres éclairages et ça, ce n'est pas de mon ressort". La résistance s'organise. L'association "Save our elevators" a parmi ses sympathisants, Michel Gyory, avocat, qui estime que les amendes prévues par la loi en cas de non conformité de ce type d'ascenseurs ne devraient pas s'appliquer : "La Constitution prévoit que pour qu'il y ait sanction, il faut un texte qui la prévoit spécifiquement. A mon avis, ce n'est pas le cas. Vous savez aussi que les Arrêtés, on ne les appliquera que s'ils sont conformes aux lois. Pour moi, dans ce cas-ci, ce n'est pas conforme. On viole à la fois la Constitution et le droit de la concurrence". La discussion n'est pas close. C'est clair. Mais, on a encore un peu le temps. Les anciens ascenseurs doivent être mis en conformité pour le 31 décembre 2022, au plus tard.  

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK