Quel forfait GSM pour nos petits pigeons ?

Nos enfants ont des téléphones portables de plus en plus jeunes, dès 10 ans pour certains… Mais que choisir comme forfait pour nos petits ? Le choix est vaste. Théo, 15 ans, sans hésiter, a pris les devants et sans ses parents. Il est allé demander conseil chez trois opérateurs classiques : Base, Proximus et Mobistar. Comment cet adolescent a été aiguillé par les vendeurs? A-t-il été ou non considéré comme un petit pigeon ?

Chez Base, le premier vendeur ne demande pas l’âge de Théo. Or, il est mineur et ne peut, sans l’autorisation de ses parents ou de son tuteur, signer pour un abonnement. La carte prépayée est donc la solution proposée dans la deuxième boutique. S’il est vrai que l’on n’explose jamais son forfait, lorsque l’on analyse, on constate que l’on a beaucoup moins pour son argent. On a le droit qu’à 110 min d’appels, 1000SMS et 500MB. Alors qu'avec l’abonnement, on dispose de 120 minutes d’appels, les SMS illimités et un GB de surf.

Chez Mobistar, avec une carte prépayée de 15€, on ne peut appeler que pour 50 minutes, des SMS illimités et 250 MB mais par contre, on a droit à Facebook et Twitter de manière illimitée. Le vendeur, par contre, donne un conseil qui ne remplira pas les caisses de Mobistar : "A l’étranger, n’utiliser pas votre forfait belge mais acheter une carte prépayée dans le pays où vous êtes, cela sera moins cher pour vous.’’

Chez Proximus, par contre, on ne perd pas le nord et on lui propose un forfait Daily Travel passeport à 2€ par jour pour 20 minutes d’appels, 20 SMS et 50 MB. La carte Max lui est proposée dans une deuxième boutique : 90 minutes d’appels, des SMS illimités et 500 MB. Théo, sans hésiter, choisi les cartes qui donnent des SMS illimités et où il pourra surfer le plus possible. Son cœur balance donc entre les cartes prépayées Mobistar et Proximus.

Plus intéressant sur internet

Toutes ces cartes ou abonnements proposent un crédit de base, valable un an, qui est généralement le même prix pour tous (0.30/min, sauf l’offre Easy de Proximus : 0.27€). La différence est au niveau des bonus, valables durant 30 jours, qui changent en fonction du temps. C’est donc franchement peu clair et souvent casse-tête de comparer et de se retrouver dans les méandres des propositions… Est-ce une façon pour les opérateurs d’attirer le client dans le magasin pour réponde à ses questions ? Sur internet, on constate que l’on peut acheter une carte prépayée à 10€. On ne l'a pas proposé à Théo en boutique. Et souvent, le net propose des bonus intéressants comme doubler les MB si on passe par le site.

Depuis 15 ans, Astel compare les forfaits des opérateurs téléphoniques. Son gérant, Grégoire Bourguignon, estime que la carte prépayée est intéressante car elle permet à l’enfant de gérer un budget et, surtout, les abonnements sont moins chers (presque la moitié… ). Il estime que les pack Familiaux sont très intéressants : "on ne doit pas recharger tous les mois et on en a plus pour son argent. De plus, les parents peuvent contrôler la consommation de leurs enfants." Les appels entre membres de la famille sont souvent gratuits, et même vers le téléphone fixe de la maison chez Proximus.

Chez Voo, on peut même maîtriser son budget et donner des limites à 12, 22, 32€, etc. par mois. Il nous propose aussi quelques astuces pour limiter la facture de nos petits : "Systématiquement se brancher sur le wifi de la maison pour éviter de consommer trop de data. Et pourquoi ne pas s‘abonner à l’internet mobile que l’on peut capter aux arrêts de bus et dans les villes de plus en plus... !"

Bref, l’offre est multiple et ce n’est pas évident de choisir, surtout lorsqu'on est enfant. Gérer un forfait mobile, c'est tout un art ! Une gestion qui s'apprend de plus en plus jeune sous l’œil avisé des parents... Heureusement !

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK