Mmmh...ça sent bon le marketing olfactif !

Parfums.
Parfums. - © http://www.natarom.com/

Le marketing olfactif, vous connaissez ? C'est un procédé utilisé dans de nombreux magasins et qui consiste à créer une odeur, un parfum spécifique. Le but: pousser le client à la consommation.

Quand on parle de (bonnes) odeurs dans les magasins, on pense immédiatement à... "Abercrombie!". Ce magasin de vêtements pour jeunes a ouvert ses portes à Bruxelles il y a plus de deux ans maintenant et quand on y entre, on peut sentir un parfum bien particulier. Un journaliste d'On n'est pas des pigeons s'est risqué à demander aux passants ce qu'ils en pensaient.

On aime ou on déteste. En tous les cas, le principe est parfaitement étudié pour faire vendre les produits. Autrement dit, c'est du marketing olfactif.

Présent partout

Aux États-Unis, plusieurs études ont signalé qu'une odeur agréable augmente le temps de fréquentation dans les magasins de 10 à 15 %. Et si le client reste plus longtemps, il y a plus de chances qu'il achète quelque chose.

Ce n'est pas pour rien que certaines grandes surfaces se sont mises à cuire du pain sur place : cela crée une ambiance propice à l'achat. Les magasins de vêtements raffolent aussi du principe. On le constate avec "Abercrombie". Les magasins de décoration sont aussi fans de ce marketing. Sans oublier les hôtels pour qui l'ambiance olfactive permet de se démarquer et de créer une atmosphère ou de renforcer une image.

"Je sens donc j’achète"

Le marketing olfactif fait partie d'un concept plus large appelé le marketing sensoriel. L'objectif est de court-circuiter la pensée rationnelle pour s'adresser directement à nos sens. Le choix de l'ambiance musicale ou de la décoration font partie du même principe. Le marketing olfactif en tant que tel est utilisé depuis plus de 20 ans aux États-Unis et depuis une petite dizaine d'années chez nous.

L'odorat serait le seul des 5 sens à agir directement sur notre inconscient. Un parfum déclenche avant tout une réaction émotionnelle et non pas une réaction rationnelle. Par exemple, au rayon des cafetières, si le vendeur diffuse une odeur de café fraîchement moulu, cette odeur va vous rassurer, évoquer de bons moments passés en famille. Cette sensation va achever de vous convaincre que vous avez vraiment besoin d'une nouvelle cafetière !

Combien ça coûte aux magasin d'employer ce genre de service ? Selon le directeur d'Emoliquids, cela revient à environ 150 euros par mois par diffusion. Naturellement, il y a des parfums qui coûtent plus cher que d'autres et il y a aussi des surfaces plus grandes que d'autres.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK