Les produits sans sel, une denrée rare dans nos supermarchés

Faire ses courses en supermarché quand on doit suivre un régime pauvre en sel, un véritable défi. Une de nos téléspectatrices en a fait la difficile expérience depuis que son père a des ennuis de santé et doit suivre un régime pauvre en sel.  Les produits s'affichant comme "pauvres en sel" se comptent le plus souvent sur les doigts d'une main. 

Un régime pauvre en sel, c'est 5 à 6 gr de sel par jour. En moyenne, en Belgique, on en consomme le double ...  Ce qui ne pose pas vraiment de problème quand on est en bonne santé.  Mais avec l'âge, certaines pathologies apparaissent : hypertension artérielle, œdèmes, difficultés respiratoires ou problèmes cardio-vasculaires.  Il est alors vivement conseillé de diminuer sa consommation de sel.

Au delà de 65 ans, 1 personne sur 2 est concernée

Un conseil qui peut s'appliquer à 50% des plus de 65 ans. Mais quand on veut diminuer sa consommation de sel, on n'est pas vraiment aidé par l'industrie alimentaire. Nous avons fait le test dans plusieurs supermarché : les produits pauvres en sel sont denrée rare : un pot de mayonnaise par ci, des biscuits par là, du jambon et des biscottes - le régime est sévère.

75% du sel que nous consommons vient de l'industrie alimentaire

En fait, le sel contenu dans les aliments eux mêmes représente 10% de notre apport journalier en sel
15% pour le sel ajouté, lorsque nous préparons nous même les repas ou directement dans l'assiette.
75% de notre apport en sel viennent en fait des produits proposés par l'industrie alimentaire. Et ce n'est pas près de changer ....Le but de l'industrie est de faire vendre et donc de proposer des produits séduisants, au goût agréable et attrayant.  Or le sel est un exhausteur de goût, il joue un grand rôle dans ce côté "agréable en bouche".  L'industrie ne va donc pas facilement s'en passer. 

Des produits surgelés sans sel ajouté : ça existe !

Certains font pourtant des efforts en ce sens - Les surgelés Picard proposent toute une gamme de produits pauvres en sel, comme des purées par exemple, mais aussi des viande, des poissons, du foie gras, des plats préparés et même des desserts ... Des produits qui selon notre expert, conviennent tout à fait un quelqu'un qui devrait suivre un régime pauvre en sel.  Pourtant dans le magasin, rien n'attire l'attention sur ce produits peu salés. Le sans sel ne fait décidément pas vendre. Alors quelques astuces pour diminuer sa consommation de sel : cuisiner soi même des produits frais, bien lire les étiquettes, et ... bannir la salière de la table !

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK