Vous avez jusqu'au 7 juin pour enregistrer votre carte prépayée avant sa désactivation

Peut-être avez-vous une carte prépayée dans votre smartphone, ou dans celui de vos enfants? Si oui, êtes-vous bien identifié comme propriétaire de cette carte? Si ce n'est pas le cas, il est grand temps de se mettre en ordre. Et attention, les cartes SIM, ça ne concerne pas que les smartphones! On en trouve aussi dans des GPS, des systèmes d'alarme, des systèmes qui gèrent la domotique à la maison, les appareils connectés... Et si toutes ces cartes ne sont pas reliées à une personne correctement identifiée, elles seront désactivées le 7 juin.

Tout cela est une des conséquences des attentats de Bruxelles (22 mars 2016). La mesure a été adoptée au mois de juillet de l'an dernier et fait effectivement partie de l'arsenal de lutte contre le terrorisme. Pour éviter ces communications non traçables, toute personne qui détient une carte SIM doit être identifiée. C'était déjà le cas avec les abonnements, mais pas avec les cartes prépayées. Actuellement, sur les 3 400 000 cartes SIM prépayées, 1 600 000 ne sont toujours pas identifiées.

Alexander de Croo, ministre des Télécommunications, renseigne qu'il y a plusieurs moyens pour enregistrer sa carte SIM : "Il y a déjà 2 000 000 de cartes qui ont été enregistrées depuis décembre. On a fait énormément d'efforts pour prévenir les gens. Ils ont encore jusqu'au 7 juin pour enregistrer leur carte. Il y a plein de moyens de le faire : on peut le faire dans un magasin, mais aussi en faisant une recharge à travers un distributeur de billets (qui est de loin la méthode la plus classique). Il y a aussi plein d'opérateurs qui offrent la possibilité de le faire en ligne.

Sur ces 1 600 000 cartes, une partie sont des cartes qui ne vont plus être utilisées, mais les opérateurs ont déjà éliminé les cartes non-actives. C'est le cas par exemple pour une carte qui n'a pas été utilisée pendant plus de six mois. Donc en principe, les cartes qu'il reste sont des cartes qui ont été utilisées durant les six mois précédents. Mais il reste possible qu'une bonne partie de ces cartes-là sont des cartes qui ne sont plus utilisées".

Un site pour vous renseigner 

"Il y a un site sur lequel tous les utilisateurs peuvent se rendre et où tous les opérateurs de Belgique ont mis ensemble l'information relative à leurs services, concernant les différentes manières dont les propriétaires peuvent s'identifier. Pour ceux qui ne se manifesteront pas, il n'y aura pas d'amende ou d'autres conséquences, mais la carte sera rendue inutilisable. On ne pourra plus appeler ni être appelé. On pourra toutefois réactiver sa carte si ce n'est pas fait, mais c'est conseillé de le faire avant le 7 juin".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir