Vivre 3 mois sans sucre: notre journaliste a testé, le résultat est étonnant

C'est le régime à la mode le "sans sucre". On ne compte plus les livres vantant cette nouvelle façon de s'alimenter. Le sucre est depuis un certain temps accusé de tous les maux : diabète, obésité,  maladies cardio-vasculaires. Le sucre serait même une drogue qui agirait sur le cerveau, un peu comme une dose de cocaïne.

Pendant trois mois, notre journaliste Samy Hosni s'est mis dans la tête de ne plus avaler un gramme de sucre ajouté : fini les gâteaux, bières, chocolats et autres plaisirs de la vie. Et puis, il y a aussi les "sucres cachés" et là, mieux vaut lire les étiquettes. Exemple : le vinaigre balsamique, la tapenade d’olive, ou les charcuteries. Difficile à croire mais ces aliments contiennent du sucre ajouté.

Quatre kilos perdus en trois mois

Début du XIXe siècle, un habitant des pays industrialisés consommait quelque 5 kg de sucre raffiné par an. Depuis les années 70, ce chiffre a grimpé à 35 kg par an et cette consommation ne cesse d'augmenter. 

Tous les diététiciens vous le diront : nous en mangeons trop."Supprimer tous types de sucre, miels et édulcorants compris, permet de se détacher du gout sucré. C'est très difficile car les tentations sont omniprésentes, nous rappelle le médecin généraliste Philippe Letroye. C'est un régime sans carence si vous continuez bien évidemment les 'sucres lents', les glucides de types féculents. Personnellement, j'ai essayé. J'ai tenu 10 jours."

Réduire le sucre, c'est surtout apprendre à faire attention à son alimentation

Notre journaliste n'a pas craqué. Trois mois après, il a perdu quatre kilos et demi, principalement au niveau des graisse du ventre. Les résultats de la prise de sang sont bluffants. Rappel : un taux de triglycérides trop élevé augmente les risques de maladie cardiovasculaires. Trois mois plus tard, ce taux a chuté de 32%. Son mauvais cholestérol a baissé de 13%.

"Réduire le sucre, c'est surtout apprendre à faire attention à son alimentation, explique Nicolas Guggenbühl, diététicien. Vous cuisinez plus de légumes, plus d’aliments sains. C’est pour cela que vous maigrissez car vous changez vos habitudes alimentaires. Vous supprimez quasiment toutes les charcuteries, vous écartez évidemment tous les desserts et sucreries, vous diminuez l’alcool… Finalement ce sont des règles de base de beaucoup de régimes."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK