Vieux gsm contre chèque-cadeau : "Fnac reprise", l'opération qui défrise

Vieux gsm contre chèque-cadeau : "Fnac reprise", l'opération qui défrise
Vieux gsm contre chèque-cadeau : "Fnac reprise", l'opération qui défrise - © ManuelVelasco - Getty Images

Votre ancien smartphone, ordinateur ou tablette contre des chèques-cadeaux ... C'est Fnac reprise. Sur le site de l'enseigne, on peut lire qu'il suffit de se présenter à un comptoir Fnac avec son ancien appareil en état de fonctionnement, de le faire estimer et de repartir, le cas échéant, avec un chèque-cadeau. Alors est-ce vraiment intéressant? Pour tester le principe, nous avons sélectionné une panoplie de produits high tech ... des gsm, un ordinateur portable, des engins ancienne génération, mais qui fonctionnent encore. 

Premier test à la Fnac de Louvain-la-Neuve. Là, d'emblée, fin de non recevoir. Une employée nous a expliqué qu'ils étaient une trop petite structure pour reprendre les anciens appareils. Sur ses conseils, nous nous sommes rendus dans une plus grande structure, à Liège. Là, pas plus de chance! Un préposé nous dit "On ne fait plus ça ici, ça prenait trop de temps pour un return pas très intéressant pour nous". Décidément, pas de bol pour nous.

Pour savoir si l'opération est vraiment valable quelque part, nous avons carrément traversé la frontière, direction Lille, en espérant être un peu plus vernis dans une Fnac française ... Nous avons soumis un premier gsm ancien à un employé. Après vérification sur un site, son verdict est sans appel: "Trop vieux!" ... Ben oui, mais c'est le principe, non? Que nenni, sa réponse fût la même pour tous nos vieux gsm et ordinateurs. "En fait, nous explique-t-il, il faut des appareils qui ont moins de deux ans et qui sont en parfait état". Bref, ça sent pas un peu l'entourloupe, ça? "C'est vrai, dit notre vendeur, ils disent dans la pub que les gens peuvent venir échanger leur vieux gsm contre des chèques-cadeaux, mais c'est trompeur, c'est pour attirer les clients ici". Dis comme ça, on se dit que, sur ce coup-là, la Fnac prend un peu ses clients pour des pigeons!

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir