Vendre en seconde main en hypermarché, c'est possible !

Un appareil photo dont vous voulez vous défaire, une montre que vous ne portez plus... Les hypermarchés font leur entrée dans l'économie circulaire.

Témoin, cette expérience pilote menée au Cora de Rocourt : depuis le début de l’année, vous pouvez revendre des articles directement sans passer par une brocante ou un site en ligne.

Vers l'économie circulaire

Pour se lancer sur le marché du seconde main, Cora s’est associé avec Cash Converters. L’enseigne possède déjà 34 points de vente en Belgique, elle s’est spécialisée dans le multimédias, l’électro-ménager, les bijoux aussi. 

Pour l'hypermarché, c'est une bonne façon de mettre le pied dans l'économie circulaire avec un partenaire déjà bien rôdé. Le seconde main s'impose partout, il s'agit d'une tendance de fond à côté de laquelle Cora ne souhaite pas passer.

 

Est-ce l’endroit le plus intéressant pour vendre ou pour acheter ?

Ca ce n’est pas certain. En effet, les prix sont ici fonction de l’offre et de la demande.

L’avantage ce n'est donc pas de vendre au prix le plus haut du marché mais d’écouler la marchandise rapidement.

Ainsi, votre ancien appareil photo, même performant, se revendra probablement moins bien qu’un gsm, les usages en la matière ayant radicalement changé…  L’avantage ce n'est donc pas de vendre au prix le plus haut du marché mais d’écouler la marchandise rapidement, sans entrer en discussion avec plusieurs clients potentiels et de repartir avec la somme en poche. Voire même un peu plus. Gilbert Debes, directeur du Cora le précise : " Soit Cash Converters paie le client directement en cash, soit la somme est mise sur la carte Cora et le client bénéficie alors d’un bonus de 10%, à dépenser dans ce cas dans la grande surface."

En France, pas mal d’hypermarchés se sont déjà lancés sur le marché de l’occasion. Pour Cora, c'est une première en Belgique. Elle devrait rapidement s'étendre car depuis le lancement début janvier, le chiffre d'affaires est prometteur.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK