Une drôle de fève et un liquide jaunâtre retrouvés dans une caille

Nicole de la Louvière a acheté quatre cailles farcies au Lidl de La Louvière entre noël et nouvel an. Mercredi dernier, elle les a cuisinées et lorsqu'elle s'est mise à table, elle a découvert dans la farce, une drôle de fève orange avec un liquide jaunâtre qui en sortait. Personne n'a été malade mais Nicole se demande ce que c'est exactement et comment cette sorte de haricot est arrivé dans son assiette.

Nicole aime cuisiner, surtout pour ses petits enfants en plein blocus, Emilie et Victor. Mercredi dernier, le 9 janvier, elle décide de cuisiner 4 cailles farcies au cognac et aux raisins secs qu'elle avait surgelées. Lorsqu'ils se mettent à table, Nicole et sa famille ont été très étonnés : "quelle ne fut pas ma surprise de trouver dans la farce de ma caille, une petite capsule que l'on dirait en plastique de la taille d'un haricot et d'où est sorti une espèce de liquide ressemblant à de la peinture jaunâtre."

Aucun malade

Personne heureusement n'a eu d'indigestion ou d'autres malaises mais Nicole, biologiste à la retraite, a envie de savoir : "Je me suis rendue avec mes os de caille et la capsule incriminée dans le magasin et l'ai montrée au directeur qui m'a dit qu'il ne pouvait rien faire et allait en parler au contrôle de qualité, sans autre commentaire. Pas très contente du suivi, je suis rentrée chez moi, curieuse de connaître le contenu de cette mystérieuse pièce étrangère, j'ai mis les pièces à conviction dans mon surgélateur."  Elle nous a ensuite écrit un courriel nous demandant de déterminer quelle est cette substance et comment elle s'est retrouvée dans sa caille et non dans celle des trois autres convives.

Analyse en cours

Victor, son petit fils, a eu un peu peur pour sa grand-mère qui a mangé presque toute sa caille. Selon lui, cette fève ressemble à une balle de paint-ball allongée avec à l'intérieur de la peinture. Julien Wathieu, porte parole de Lidl admet que la procédure n'a pas été bien suivie : "le responsable aurait du contacter le service qualité qui devait reprendre un contact avec la cliente et réaliser une analyse et lui communiquer les résultats. Et elle sera remboursée." Et a entamé de son côté des analyses en laboratoire. Son fournisseur français qui livre cette gamme Délicieux de chez Lidl investigue aussi. Nous aussi avons confié à un laboratoire des échantillons des restes de l'assiette que Nicole avait conservée dans son congélateur. Résultat avant la fin de cette semaine.   

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK