Une brosse araignée, j'achète ou pas ? (vidéo)

Nous avons testé pour vous la " spider catcher ", une brosse pour, paraît-il, se débarrasser en douceur des araignées qui envahissent en ce moment nos habitations.

L’accessoire vendu au prix de 19.99 euros est de retour dans nos magasins, tout comme les tégénaires, ces grosses araignées promeneuses.

Pour ce prix, disposons-nous d’un matériel fiable et performant ? Les allégations commerciales sont-elles au rendez-vous ?

C’est ce que nous avons voulu savoir en testant cette brosse en compagnie d’un expert universitaire, Rudy, entomologiste aux facultés de Gembloux.

Faire d’abord connaissance avec la tégénaire !

3 images
Tégénaire domestique © Tous droits réservés

La Tégénaire domestique, est une espèce d'araignées aranéomorphes de la famille des Agelenidae. Elle séjourne dans des lieux frais, humides et sombres comme les caves ou les greniers.

Il est donc faux de dire qu’elles "rentrent" à la fin de l’été dans les habitations. Elles y séjournent toute l’année mais au début de l’automne elles sont plus visibles car la saison correspond à la saison des amours.

Si les femelles restent plutôt tapies dans leurs toiles, ce sont les mâles qui ont la bougeotte à la recherche des partenaires.

Mettre les tégénaires à l’extérieur est une mauvaise idée car elles parviendront toujours à réintégrer le domicile. Tuer et écraser cette araignée est également déconseillé puisqu’elle débarrasse les maisons de nombreux petits insectes.

Notons enfin que la tégénaire est évidemment inoffensive, c’est d’ailleurs l’araignée la moins agressive qui est régulièrement dévorée par les autres espèces, bien plus petites en taille.

Les promesses commerciales !

3 images
Spider catcher © Tous droits réservés

Voici ce que la spider catcher nous promet :

  • convient à toutes les araignées
  • efficace dans tous les endroits
  • saisit à distance
  • ne salit pas les murs et plafonds
  • ne blesse pas l’araignée
  • permet de relâcher l’animal où vous voulez

Notre test !

L’utilisation est des plus simple. Une pression sur la poignée ouvre la brosse qui une fois relâchée se refermera sur l’indésirable. Ouvrir la brosse à nouveau libère l’araignée qui sera déposée délicatement à l’endroit désiré, une cave ou un grenier de préférence.

Notre expert trouve que les poils de la brosse sont assez durs. Selon lui, cela pourrait tout de même blesser l’araignée. Il conseille donc de ne pas refermer complètement la brosse sur la proie.

Dans son laboratoire, il essaye alors de saisir une grosse tégénaire qui réside sous une étagère. La brosse fait son travail puis une fois relâchée, l’araignée se réfugie dans un coin où il est impossible d’utiliser la brosse. Il faut déloger l’araignée avec le manche pour retrouver toute l’efficacité de l’ustensile.

Verdict !

J’achète ! Pas pour moi, nous dira l’expert, car je préfère les saisir à la main mais cet objet peut trouver son utilité auprès des plus craintifs ou craintives "

Les promesses de cette brosse sont tenues à part lorsque l’araignée se cache derrière un meuble à l’accès difficile. Elle permettra de préserver les colonies d’araignées encore bien trop massacrées par les pantoufles, raquettes électriques et autres tapettes à mouches.

Finalement, tout le monde est gagnant car le mur ou le plafond est débarrassé de l’araignée tout en restant propre tandis que l’araignée peut tranquillement poursuivre sa quête amoureuse…

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK