Un potager aux vertus soignantes, c'est possible

Alain Flandroit, éducateur-horticulteur au Centre hospitalier du Chêne aux Haies à Mons a créé un jardin (comprenant un potager) à destination des patients. L’objectif : leur permettre de sortir du bâtiment de l’hôpital mais également de leur faire oublier leur maladie, le temps d’un moment de jardinage.

" Colour your hospital "

Un projet rendu possible grâce à l’appel à projet " Colour Your Hospital " organisé par Belfius Foundation. Ce concours donne l’occasion aux équipes hospitalières belges de proposer des idées pour améliorer le quotidien des patients. Alain Flandroit y a déposé sa candidature. Son projet a donc été primé. Pour cette occasion, il a reçu 10 000 euros qui ont donc été utilisés pour la mise en place du jardin.

Une proposition, pas une obligation

Alain Flandroit organise, depuis trois ans, des activités d’une heure et demi plusieurs fois par semaine. Il préfère que ça soit des personnes qui ont une réelle envie de jardiner qui le rejoignent. Il ne veut pas les forcer car l’effet thérapeutique serait évidemment moindre si ce n’est pas fait avec entrain.

Jardiner, un véritable soin ?

Oui, dans le sens où cette activité permet d’apaiser les gens. L’initiateur de ce projet explique que " les patients sont parfois énervés car ils trouvent leur hospitalisation trop longue, ne sont pas d’accord avec l’avis des médecins ou encore quand ils ne veulent plus prendre de médicament. " Venir au jardin, leur permet donc de décompresser. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK