Un jus d'abricot amélioré et une pâte à pizza à base de levure de bière: la Fevia récompense l'esprit d'innovation des étudiants

Vous aimeriez faire carrière dans l'agroalimentaire? Alors, ce concours est fait pour vous! Afin de motiver les jeunes à se lancer dans le secteur, la Fevia, la Fédération de l'industrie alimentaire belge récompense, chaque année, des étudiants qui ont développé un produit innovant à travers son concours "Food At Work Student Awards"... Cette année, parmi les produits qui ont fait la différence : un jus d'abricot amélioré et une pâte à pizza à base de levure de bière.

Abricotam et Bizza

L'abricotam, c'est le nom du jus pétillant mis au point par les élèves de rhétos de l'Athénée royale Saint-Goerges Agri de Huy. "Nous avons cherché à valoriser le jus des abricots en conserve, explique Adrien, c'est une façon de lutter contre le gaspillage. Pour donner au produit une plus-value santé, nous y avons ajouté du lithotamne, une algue riche en calcium." "Pour apporter de la fraîcheur, ajoute Emma, nous avons choisi de rendre la boisson légèrement pétillante".  

Pour les étudiants en dernière année de Sciences agro-alimentaires de la KU-Leuven, le décor de travail, c'était une brasserie de Turnhout. C'est là qu'ils ont récupéré les restes de brassin (levure, pulpe) qui ont servi à l'élaboration de leur pâte à pizza à base de levure de bière, baptisée "Bizza". "Normalement, ces déchets de la production de bière sont destinés à l'alimentation pour animaux, explique Thomas, membre de l'équipe lauréate, nous avons décidé de valoriser ces déchets dans un aliment pour les gens. Notre pâte est plus saine que les pâtes à pizza classique, notamment parce qu'elle contient plus de fibres."

Des atouts santé et anti-gaspillage

Le point commun de ces deux produits, c'est donc un atout santé et anti-gaspillage à la fois.

Pour les participants à ce concours, cette expérience s'avère enrichissante. En plus de gérer la conception du produit, les étudiants doivent aussi s'occuper du business plan et de l'aspect marketing. "Cette démarche m'a beaucoup plus, raconte Toon, étudiant à la KU-Leuven, je me verrais bien travailler dans l'agroalimentaire pour y développer de nouveaux produits."... Ca tombe bien car, chaque jour, le secteur se cherche pas moins de 36 nouveaux collaborateurs...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK