Un atelier à la ferme pour jeter moins de légumes

Un atelier à la ferme pour jeter moins de légumes
Un atelier à la ferme pour jeter moins de légumes - © Steve Debenport - Getty Images

Dans On n'est pas des pigeons, nous sommes des adeptes de consommation locale, saine et si possible sans gaspillage. On s'est donc tout de suite intéressé au projet de la Ferme de Berines, une ferme installée à Sart-Dames-Avelines, dans le Brabant wallon.

Armand et Julien y font pousser des légumes en pratiquant ce qu'on appelle la culture raisonnée, c’est-à-dire en privilégiant des techniques mécaniques et manuelles et en utilisant des produits les plus naturels possible. Ils ont aussi décidé de favoriser le circuit court en créant un magasin à la ferme. Las de devoir jeter des légumes parce qu'ils sont abîmés ou trop murs, ils ont donc décidé de trouver une autre manière de les vendre. Julien Tans, de la ferme de Berines, nous explique de quelle manière plus précisément.

Dans cette ferme, ils souhaitent au maximum utiliser les produits qui ne peuvent plus être vendus, abîmés ou trop murs et proposer aux clients une autre façon de consommer : les légumes en crudités, en potage, en jus... Cela permet de limiter les déchets en légumes. Mais tout cela demande une transformation, c'est pour ça que la ferme de Berines a fait appel aux clients et aux citoyens pour "financer" son installation qui comporte des machines pour préparer des crudités, pour mettre les aliments sous vide,... 

Un local pour transformer les légumes 

Julien précise qu'ils possèdent déjà un petit local de transformation à la ferme mais que ce dont ils ont besoin c'est de "pouvoir terminer ce local pour être en normes avec l'AFSCA et avoir une machine pour éplucher tout ce qui est légumes racines (carottes, betteraves, panais), ainsi qu'une machine pour mettre les aliments sous vide". 

Pour financer leur projet, ils ont besoin de 7 300 euros. Si vous êtes intéressé par ce projet et que vous souhaitez leur donner un petit coup de pouce, vous pouvez vous rendre sur la plateforme Miimosa. Vous pouvez verser la somme que vous souhaitez, à partir de 10 euros, et en contrepartie vous recevrez des légumes, des jus, des paniers de légumes, des pots de confiture, etc.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK