Un appareil pour se brosser les dents par vibrations : efficace ?

Il y a maintenant une nouvelle façon de se brosser les dents. Plusieurs marques proposent ce type d’appareil. C’est facile et le brossage par vibration ne dure qu’une dizaine de secondes. Pratique, on peut même se maquiller en même temps. Coût : entre 20 et 80 euros. Mais est-ce efficace ? Nous avons testé en compagnie d’Angélique, une téléspectatrice de l’émission.

Un test qui s’est révélé catastrophique

Avant le test, " Ça a l’air facile, il n’y a qu’à mettre le produit là, et c’est rapide… " nous dit-elle. Quinze jours plus tard, nous revoilà chez Angélique. Malheureusement, le test s’est révélé catastrophique. En effet, avec les vibrations, elle a perdu une dent. Et le pire, c’est qu’elle n’a rien senti. Et depuis, les autres dents bougent également. Angélique a pourtant bien suivi le mode d’emploi, disponible en chinois et heureusement en anglais. Alors la brosse est-elle vraiment en cause ? La réponse du dentiste : " Pas du tout, l’appareil n’est pas assez violent pour ça. Madame avait déjà un problème préexistant de déchaussement. L’appareil n’a pas accéléré la situation ".

Un révélateur pour vérifier l’efficacité du produit

C’est déjà ça, mais le brossage est-elle efficace ? Pour le savoir, nous avons utilisé une méthode infaillible : le dentiste injecte dans la bouche d’Angélique un révélateur. En rouge, nous avons pu voir les bactéries, qui se trouvent surtout le long de la gencive et entre les dents. Si l’appareil est efficace, le révélateur rouge devrait disparaître… Et selon notre dentiste, ce produit montre que cela n’est pas efficace au niveau du brossage. " L’appareil n’est pas adapté à toutes les tailles de bouches, et les brins de silicone qui constituent la "brosse" sont beaucoup plus gros que les brins d’une brosse à dents ordinaire, qui va être nettement plus efficace pour détacher les bactéries. Ça coûte cher, c’est une perte de temps et une perte d’argent " explique-t-il.

Vous l’avez compris, votre bonne veille brosse à dents n’est pas prête à se faire détrôner…

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK