Trouver un distributeur de billets, mission de plus en plus difficile

Trouver un distributeur de billets, mission de plus en plus difficile
Trouver un distributeur de billets, mission de plus en plus difficile - © Westend61 - Getty Images/Westend61

Notre défi du jour, vous le connaissez probablement très bien. Vous y êtes sans doute confronté régulièrement : trouver un distributeur le plus proche et le plus rapidement possible.

Des kilomètres pour un billet

Nous partons de Haversin, un village de la province de Namur. L’expérience aurait pu débuter de centaines d’autres villages belges. Cela aurait très probablement été la même situation de départ. Nous lançons le chronomètre et le compteur et c’est parti. En pleine campagne namuroise, nous tombons rapidement sur des villageois. Un premier homme, à ma question "Où puis-je trouver un distributeur de billets ?", me répond : "Il n’y en a pas au village. Dans les alentours du village, il n’y en a pas. Ça pose problème ! Vous allez au football, il vous faut des sous. Il faut courir à Ciney pour aller chercher des sous pour venir voir un match à Haversin, quoi ! C’est quand même un peu incroyable quoi !"

Un village plus loin, nous retentons notre chance. Nous tombons sur un couple profitant du soleil et à ma requête "Je cherche un distributeur.", je reçois une réponse positive : "Il y en a un là-bas au milieu du village." Ce n’est pas loin. "Un petit kilomètre !" Un petit kilomètre plus loin, au milieu du village, c’est la déception. Le fameux distributeur sur lequel nous tombons ne distribue pas de blé, mais uniquement des pains. Prochaine fois, je préciserai bien "de billets !", "distributeur de billets !"

Banque fermée

Et cela semble en effet mieux fonctionner. La prochaine dame rencontrée a bien compris ma question et elle m’indique sans tarder le distributeur de billets le plus proche : "Ici, un peu plus loin que le chemin de fer." Il y en aurait un là-bas alors ? "Oui !" Cinq cents mètres plus loin, nous tombons bien sur une agence. Mais où se trouve le distributeur ? Nous tombons à l’intérieur sur le gérant de ce bureau de crédit et d’assurances : "C’était une agence bancaire qui a cessé ses activités et donc là maintenant, c’est remplacé par un bureau d’assurance et donc, il n’y a pas de distributeur ici. C’est vrai que pour les personnes peut-être à mobilité réduite ou alors qui ont moins de facilité pour se déplacer, effectivement, c’est un grave problème, je vais dire, pour elles."

Cela fait déjà plus de 30 minutes et 15 kilomètres que nous roulons, mais nous ne désespérons pas. Nouvelle tentative auprès d’un autre villageois : "Il faut aller ou à Rochefort ou à Ciney." C’est à combien de kilomètres d’ici ? "Rochefort, il y a une douzaine de kilomètres et une quinzaine pour Ciney." Nous reprenons la route et après une vingtaine de minutes, nous arrivons à Ciney.

Objectif atteint, mais il nous a fallu finalement parcourir trente kilomètres et perdre plus d’une heure pour arriver à un automate. Comme pour beaucoup de Belges, trouver un distributeur proche et rapidement, c’est un défi perdu d’avance.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK