Tourisme : le secteur des croisières en plein essor

En 2026, quatre nouveaux bateaux de croisières seront livrés à MSC Croisière. Longs de 335m et larges de 47m, ces paquebots disposeront de 2750 cabines pour 7000 passagers. Ils seront les plus grands navires du monde. Et, bien sûr, cela a un prix : un milliard d'euros/pièce ! L'occasion de faire le point sur ce secteur qui a toujours la cote. 

Le secteur de la croisière se porte relativement bien pour le moment. En effet, il est en constante augmentation. En 1980, il accueillait pas moins d'un million et demi de passagers mais en 2006, ce sont 15 millions de personnes qui voyageaient en croisière. Et cette année, 24 millions de passagers ont vécu l'expérience. C'est un secteur qui ne connaît pas la crise. Au total, près de 500 navires de croisière parcourent le monde. Quant au prix que devra mettre le passager pour parcourir ce même monde, il est de l'ordre de 1500 euros pour une semaine. 

On remarque néanmoins que la progression se fait principalement en Asie et en Australie. En Belgique, les chiffres officiels font état de 69 000 croisiéristes l'an dernier, avec une légère diminution (10%). A l'Association Internationale des Compagnies de Croisières, on nous explique que ces chiffres sont biaisés. Selon eux, ils ne tiennent pas compte des commandes faites par internet et, surtout, ils ne tiennent pas compte des croisières fluviales, qui seraient en nette augmentation. 

La Méditerranée, grande favorite des Belges

L'avantage de ces hôtels flottants, c'est qu'ils sont mobiles. Avec l'actualité chaotique que nous connaissons actuellement, les croisières nous offrent une bonne alternative quand une région ou un pays est déconseillé. 

Pour les Belges, la destination privilégiée est la Méditerranée. Sans grande surprise. La moitié des croisières s'y déroulent. Suivie de l'Europe du Nord, qui représente près de 20% des croisières même si elles sont parmi les plus chères. Quant aux croisières aux Caraïbes, elles attirent 11% des touristes belges. 

Comment choisir sa croisière ?

Quelques compagnies se partagent le marché. Vous en avez pour tous les goûts et toutes les bourses. Pour ceux qui seraient tentés de vivre cette expérience, voici quelques conseils. Premièrement, l'Association Internationale des Compagnies de Croisières insiste sur le fait qu'il faut bien choisir son bateau. Pas de différence avec un hôtel All-In. Vous allez passer une à plusieurs semaines à bord, il faut donc bien cibler ses besoins et ses envies pour éviter les mauvaises surprises. Deuxièmement, il faut vérifier ce qui est compris ou non dans le prix de la croisière. Etant donné qu'il s'agit de villes flottantes avec un grand nombre d'activités, il existe toujours des suppléments !

Ce qui fait réellement plaisir au secteur, ce sont les clients fidèles. La plupart des gens qui ont testé reviennent vivre l'expérience. En plus, cela offre du travail aux Européens puisque la totalité de ces palaces flottants sont construits sur notre continent. Au niveau mondial, la croisière représente 120 milliards de dollars de chiffre d'affaires et un million d'emplois à temps plein. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK