Too Good To Go : Une application pour dire stop au gaspillage alimentaire

Au niveau mondial, un tiers de la nourriture produite terminerait à la poubelle, selon la FAO. Pour lutter contre ce gaspillage alimentaire, les initiatives se multiplient. Une application gratuite notamment, Too Good To Go, était lancée en mars dernier en Belgique. Petit à petit, les villes wallonnes rejoignent l'application, déjà utilisée par milliers de commerçants dans neuf pays.  

Vendre les invendus de la journée à prix cassés

L’objectif : mettre en relation les commerces (boulangeries, traiteurs, restaurants, …) et les utilisateurs afin de vendre à prix cassés les produits invendus de la journée. Les clients réservent durant la journée et récupèrent les invendus, sous forme de panier surprise, avant la fermeture ou après le service. Des produits frais mais qui finissaient le plus souvent à la poubelle. Les associations peuvent parfois récupérer ces invendus mais mettre en place des partenariats n’est pas toujours simple, nous explique une commerçante présente sur l'application. Cela nécessite des moyens logistiques, des bénévoles ou du personnel pour faire le tour des commerces, souvent pour de petites quantités, qui doivent être consommées rapidement.

Pour les utilisateurs comme Manon, une jeune namuroise déjà habituée, c'est l’occasion de rencontrer de nouveaux commerçants et de découvrir de nouvelles saveurs, à tout petit prix. L'application compte déjà une trentaine des commerces. Parmi eux, un hôtel namurois. Il permet de récupérer les restes du buffet du petit-déjeuner. Un buffet qui doit être bien garni, quelle que soit l’heure à laquelle le client souhaite descendre se restaurer. 

Le commerçant met en ligne ses propres paniers

Le principe est simple, le commerçant propose automatiquement quelques paniers, ceux-ci sont mis en ligne à minuit. Tout au long de la journée, il peut ajuster le nombre de paniers, en fonction de ses ventes. S'il ne lui reste rien, il annule simplement la commande, et le client est remboursé. Et parce que le gaspillage n'est pas seulement alimentaire, les clients sont invités à apporter leurs propres contenants, pour éviter les emballages supplémentaires.

Autre exemple dans une boulangerie-pâtisserie. Pour 5,59 euros, l’utilisateur peut récupérer un panier surprise d’une valeur de 12 euros. En général, un pain, une baguette, des viennoiseries…. Des produits du jour, donc frais, mais qui ne pourront plus être vendus le lendemain.

Une très bonne affaire pour le client. Quant au commerçant, qui doit encore déduire la commission de Too Good To Go, l’intérêt ne se trouve pas dans le tiroir-caisse... C'est avant tout une manière de jeter moins, un joli coup de pub et l’occasion de séduire de nouveaux clients, souvent une clientèle plus jeune. Et ça fonctionne! Quasiment tous les invendus trouvent preneur. Après Anvers, Louvain, Gand, Bruxelles et Namur, c'est Liège qui rejoindra l'application prochainement. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK